Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Journée de grève des fonctionnaires mardi 10 octobre : quelles perturbations en Côte-d'Or ?

lundi 9 octobre 2017 à 19:03 Par Stéphanie Perenon, France Bleu Bourgogne

Les agents de la fonction publique sont appelés à la grève ce mardi 10 octobre 2017 et ce par l'ensemble des syndicats du secteur, unis pour cette journée de mobilisation. De nombreux services publics devraient être perturbés en Côte-d'Or.

Un rassemblement est prévu ce mardi 10 octobre à 14H30 place de la Libération, comme ici pour la manifestation contre la Loi Travail en septembre dernier
Un rassemblement est prévu ce mardi 10 octobre à 14H30 place de la Libération, comme ici pour la manifestation contre la Loi Travail en septembre dernier © Radio France - Stéphanie Perenon

Dijon, France

Les syndicats promettent une forte mobilisation. C'est en tout cas un front uni qui appelle ce mardi 10 octobre 2017, les agents de la fonction publique à la grève. Parmi les nombreuses revendications, trois sont dans le viseur des syndicats : la suppression de 120.000 postes, le gel du point d'indice des salaires ou encore le rétablissement du jour de carence.

Des écoles perturbées

Les écoles seront touchées par ce mouvement de grève, avec des classes fermées et pas ou peu de TAP/périscolaire et des cantines perturbées. Des informations que les parents peuvent retrouver sur le site internet de la ville de Dijon avec une plateforme dédiée à ce qui fonctionne ou pas.

Perturbations aussi dans les crèches et les haltes garderies, avec des horaires de garde parfois allégés, en fonction du nombre d'agents présents. Certaines piscines et bibliothèques pourraient également garder leur portes closes ce matin. Dans les services administratifs de l'État, ou de la Région, là aussi on s'attend à des perturbations.

Assignations dans les hôpitaux

Dans la fonction publique hospitalière, ce sera moins visible puisque les personnels soignants bien que déclarés grévistes sont assignés et donc présents à leurs postes. mais la colère gronde dans le secteur, qui a décidé de se joindre au mouvement. Gabriel Febvay, le secrétaire général du syndicat Acteurs Santé CFE-CGC tire la sonnette d'alarme, pour lui le manque de personnel entraîne une grande souffrance au travail. "On a des suicides qui se multiplient. Il faut savoir qu'au CHU de Dijon il y a eu trois tentatives de suicide l'an passé, il y a des burn-out et des arrêts de plus en plus longs pour des pathologies lourdes. Il y a surtout ce sentiment de ne plus pouvoir soigner les gens correctement. C'est une énorme souffrance pour les personnels hospitaliers."

Pas ou peu de perturbations pour les trains

Enfin côté transports, certains syndicats de cheminots ont appelé à soutenir le mouvement mais la SNCF indique que le trafic sera normal pour les TGV et les TER en Bourgogne lundi soir, mardi et mercredi martin en Bourgogne. Mais pour la ligne TER vers la Franche-Comté huit trains seront supprimés ou remplacés par des cars. C'est le cas par exemple des TER de 19 h 33 de Besançon vers Dijon et de 20 h 47, tout comme le TER de 21 h 09 de Dijon vers Besançon.

Rassemblement à 14h30 place de la Libération à Dijon

Les syndicats ont donné rendez-vous aux manifestants à 14h30 place de la Libération à Dijon. L'UNEF Bourgogne appelle les étudiant.e.s à se rendre dans le défilé pour défendre un service public de qualité. Le départ de l'université est fixé à 13h30 de l'Esplanade Erasme pour ensuite rejoindre la place de la Libération. Enfin les lycéens pourraient eux aussi se joindre au cortège.