Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Journée de mobilisation interprofessionnelle : plus de 1000 personnes à Niort et Poitiers

mercredi 10 octobre 2018 à 9:26 Par Vincent Hulin , France Bleu Poitou

A l’occasion de la première mobilisation syndicale de la rentrée, plusieurs rassemblements ont eu lieu dans le Poitou

des manifestants devant l'hôtel de ville de Poitiers
des manifestants devant l'hôtel de ville de Poitiers © Radio France - Laura Dulieu

Poitiers, France

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté mardi 9 octobre dans la Vienne et les Deux-Sèvres. 

Châtellerault a ouvert le bal avec près d’un millier de personnes rassemblées ce matin. C'est plus que pour les précédentes manifestations, mais celle-ci avec un contexte particulier : dans le Châtelleraudais, un plan social est annoncé à la Fonderie Fonte, où une centaine d'emplois sont menacés sur les 500 salariés (intérimaires compris) de l'usine.

A Poitiers, en début d’après-midi, plus de 1100 manifestants s’étaient donnés rendez-vous devant la CPAM, rue du Touffenet. Le cortège a ensuite pris la route vers le centre-ville, avant de s’arrêter devant l’Hôtel de Ville puis de se disperser. 

Dans les Deux-Sèvres, un millier de personnes ont manifesté à Niort. 

Du côté de Thouars, 230 personnes étaient mobilisées tandis que l’on n’a recensé qu’une trentaine de manifestants à Bressuire, selon les forces de l’ordre. 

Au niveau national, 21 500 manifestants étaient dans les rues de Paris.