Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Journée décisive pour les salariés de la Voix du Nord

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu
Nord-Pas-de-Calais Picardie, France

Le plan social va être présenté officiellement ce mardi en comité d'entreprise extraordinaire à la Voix du Nord. 178 postes, soit un quart des effectifs, pourraient être supprimés.

Les 720 salariés de la Voix du Nord seront fixés sur leur sort ce mardi
Les 720 salariés de la Voix du Nord seront fixés sur leur sort ce mardi © Maxppp - Maxppp

C'est ce mardi, lors d'un comité d'entreprise extraordinaire, que la Voix du Nord doit officialiser son plan social. Une vraie saignée pour l'emploi : un quart des effectifs pourraient être supprimés, soit 178 postes sur un effectif total de 710 salariés. Ce plan provoque d'ores et déjà la colère et l'incompréhension des personnels, car la Voix du Nord a gagné plus de 5 millions d'euros en 2015.

Mais la direction justifie ce plan social par la baisse des ventes du journal et l'effondrement de la publicité. La faute au vieillissement du lectorat et à la révolution numérique. La Voix du Nord est aujourd'hui le troisième quotidien régional de France, avec 217 000 exemplaires vendus chaque jour, mais le chiffre est en forte baisse: - 4,6 % sur un an, - 16 % sur 5 ans. Les nouvelles formules ou encore le passage au petit format n'ont pas enrayé la chute. 36 % des lecteurs du quotidien sont âgés de plus de 60 ans.

L'ampleur de ce plan social ne surprend pas le spécialiste des médias Patrick Eveno. Comme toute la presse écrite, il estime que la Voix du Nord, comme tous les autres grands quotidiens, doit changer de modèle faire face à la concurrence du numérique. Le véritable enjeu pour lui, c'est de renouveler son lectorat, et d'attirer des lecteurs plus jeunes, et ça passe par le numérique.

L'analyse de Patrick Eveno, spécialiste des médias

Est-ce qu'on attend d'être en faillite pour se restructurer ? " - Patrick Eveno, spécialiste des médias

Bien que la Voix ait gagné 5 millions d'euros en 2015, Patrick Eveno commente: "Est-ce qu'on attend de faire faillite pour restructurer ou est-ce qu'on anticipe," sans attendre d'être effondré? Il s'agit d'une tendance de fond qui touche tous les titres de la presse quotidienne régionale. Nord Eclair a vu ses ventes chuter de 25 % en 5 ans, Nord Littoral de 13,5 %.

La presse hebdomadaire régionale, elle, s'en sort mieux. Les ventes se maintiennent dans l'ensemble pour L'avenir de l'Artois, L'abeille de la Ternoise ou encore L'observateur., du Douaisis, de l'Avesnois, du Valenciennois. La force de ces titres, c'est l'hyper-proximité, puisqu'en général, les lecteurs se trouvent dans un bassin de quelques kilomètres autour du siège du journal, avec même certains journaux qui font du sur mesure pour leurs lecteurs.

  • Presse
Choix de la station

À venir dansDanssecondess