Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché pour retrouver Mia, une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

Journée du 8 mars : les sages-femmes de Dordogne de nouveau en grève

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Les sages-femmes du Périgord se mobilisent à nouveau pour cette journée internationale des droits des femmes. Elles demandent une meilleure reconnaissance de leur statut médical et une augmentation de salaire.

"Sage-femme, un métier formidable, un statut fort minable"
"Sage-femme, un métier formidable, un statut fort minable" © Radio France - Adel Beloumri

Les sages-femmes ont prévu de se rassembler ce lundi 8 mars à 11 heures devant le rond-point de l'hôpital de Périgueux. La date du 8 mars en lien avec la journée internationale des droits des femmes n'a pas été choisie par hasard, les sages-femmes demandent une meilleure reconnaissance. 

Aurélie Devilléger, sage-femme à Périgueux

Elles avaient déjà manifesté à la fin du mois de janvier en Périgord et dans le reste de la France. Suite à cette mobilisation, le ministère de la Santé a ouvert une enquête mais cela ne suffit pas pour ces soignantes qui demandent du concret. Les sages-femmes assurent le suivi gynécologique des femmes, enceintes ou non, les cours de préparation à l'accouchement, elles délivrent également des ordonnances. "On demande une reconnaissance pleine de nos compétences, explique Aurélie Devilléger, "et une augmentation de salaire car entre une sage-femme et un médecin, cela varie du simple au triple". 

En Dordogne, 120 sages-femmes exercent dont trois hommes, des maïeuticiens. Elles réalisent 80% des 2.500 accouchements annuels.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess