Infos

Toulouse : mobilisation des taxis, 6000 manifestants pour la fonction publique selon les organisateurs

Par Jean-Marc Perez et Olivier Uguen, France Bleu Toulouse mardi 26 janvier 2016 à 6:22 Mis à jour le mardi 26 janvier 2016 à 12:20

Journée de mobilisation à Toulouse
Journée de mobilisation à Toulouse © Radio France - Radio France / Maxppp

Blocage des taxis, grève des contrôleurs aériens, manifestation des fonctionnaires en centre-ville de Toulouse : ce mardi est compliqué dans les transports pour les Toulousains. Le point sur la situation à la mi-journée.

La mobilisation des taxis a provoqué une belle pagaille ce mardi matin à Toulouse. Remontés comme jamais contre le ministre de l'Economie Emmanuel Macron et la concurrence des VTC, les taxis étaient environ 200 véhicules selon la police, 800 selon les associations de taxis, regroupés entre la gare et l'aéroport, et une centaine à Muret.

Circulation difficile autour de la gare et de l'aéroport

Les chauffeurs de taxi ont d’abord bloqué le tramway (et notamment la ligne 2 jusqu'à 10h). Ils ont surtout paralysé la circulation autour de l'aéroport et par effet domino sur tout le secteur de Blagnac, provoquant des kilomètres de bouchons pour les automobilistes qui allaient travailler. L'accès à la gare Matabiau a également été rendu difficile.

REPORTAGE - Les chauffeurs de taxis ne se sont pas faits que des amis parmi les automobilistes. Le reportage de Julien Laignez.

Toulouse : malgré leur bonne volonté, les taxis ne se sont pas fait que des amis

Une délégation reçue par Manuel Valls

A Paris également, les taxis étaient mobilisés ce mardi matin. Des incidents ont été constatés, un manifestant a été blessé à l'aéroport d'Orly et des pneus ont été brûlés Porte Maillot. Vingt personnes ont été interpellées.

Le Premier ministre Manuel Valls doit recevoir une délégation de chauffeurs à la mi-journée pour tenter de débloquer le conflit.

Nouvelle opération escargot cet après-midi ?

Si les discussions à Paris n’apaisent pas la colère des taxis, les manifestants toulousains envisagent de rester jusqu'à demain mercredi autour de l’aéroport.

Une opération escargot pourrait avoir lieu sur la rocade en milieu d'après-midi.

Manifestation des fonctionnaires

La journée de grève dans la fonction publique, lancée par la CGT, FO, la FSU et Solidaires, s'annonce également très suivie principalement dans l'Education nationale. Partie en milieu de matinée, la manifestation des fonctionnaires a rassemblé entre 2000 personnes selon la police et 6000 personnes selon les organisateurs à Toulouse, de Jeanne d'arc à la Préfecture, derrière la banderole : "Contre l'austérité, pour l'emploi, les salaires, les services publics de proximité".

Au cœur des revendications : l'augmentation de l'indice des salaires et les conditions de travail ou la réforme des collèges pour les enseignants.

Conséquence de cette mobilisation : la mairie de Toulouse (24 écoles totalement fermées ce mardi) a mis en place un service d'accueil des enfants et a demandé aux parents de prévoir un panier repas pour la restauration. Treize lignes de bus sont déviées en centre-ville ainsi que la navette aéroport. 

Les principaux syndicats de contrôleurs aériens s'associent également à cette journée d'action sociale. La DGAC (direction générale de l'aviation civile) demande aux compagnies aériennes d'annuler 20% de leurs vols ce mardi.

CARTE - Journée galère dans les transports à Toulouse

A LIRE AUSSI

► Taxis, avions, écoles : de nombreuses perturbations prévues pour la première journée de grève de l'année ce mardi

Partager sur :