Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Journée spéciale à Selongey : nos trois idées reçues sur SEB

jeudi 26 avril 2018 à 13:04 Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne

A l'occasion de la journée spéciale en direct de l'usine historique SEB à Selongey, voici trois idées reçues soumises au directeur général de SEB, Philippe Crevoisier, et à Marie-Pierre Perdreau, chef de produit.

Philippe Crevoisier et Marie-Pierre Perdreau
Philippe Crevoisier et Marie-Pierre Perdreau © Radio France - Christine Ribeiro

Selongey, France

J'ai une cocotte depuis 25 ans, cela ne vaut pas le coup de la changer

"Les cocottes minute durent longtemps. Souvent c'est un cadeau reçu à notre mariage. En fait, il faut s'assurer que le joint a été changé régulièrement car c'est vraiment ce qui va assurer son étanchéité et la pression. C'est important pour la sécurité et pour quelle fonctionne correctement. On peut changer facilement des pièces donc ça ne jette surtout pas. Une visite dans un centre agrée tous les dix ans suffit. Souvent on donne sa cocotte aux enfants quand ils s'en vont et on en rachète une plus petite. Les modèles évoluent au niveau de l'ergonomie, avec par exemple l'ouverture facile. L'important c'est d'adapter la cocote à ses besoins."

Seb c'est français et même côte-d'orien, impossible de lutter contre des grands groupes comme Bosch ou Siemens !

"Bien sûr que si. Nous luttons à l'international, pas forcément avec la même marque partout. Par exemple, en Chine, c'est avec une marque chinoise, la marque Support et nous sommes N°1 des cuiseurs à riz. Nous sommes aussi présents dans tous les pays asiatiques comme le Japon ou la Corée, cette fois ci avec la marque Téfal. Nous sommes N°1 des bouilloires. Le Made in France marche en Chine parce qu'ils aiment les produits français culinaires et notre pays a une belle image à jouer!"

La food tech autrement dit la cuisine connectée, c'est du gadget mais pas de la vraie cuisine !

"Pas du tout ! C'est le fait de les appeler connecter qui fait un gadget parce qu'on imagine une télécommande. En fait ce sont des produits intelligents qui permettent de cuisiner mieux et de garantir le résultat. Cela permet aussi de faire des choses qu'on pensait inimaginables comme changer les ingrédients au cours d'une recette ou décider une recette en fonction des produits qu'on a sous la main!"