Économie – Social

Journées portes ouvertes chez les Compagnons du Devoir à Auxerre: de nouveaux débouchés dans l'artisanat

Par Élisa Brinai, France Bleu Auxerre samedi 28 janvier 2017 à 11:33

Se former chez les Compagnons du Devoir pour travailler chez Louis Vuitton, c'est désormais possible.
Se former chez les Compagnons du Devoir pour travailler chez Louis Vuitton, c'est désormais possible. © Maxppp -

L’association d’artisans les Compagnons du Devoir ouvrent ses portes à Auxerre, ce samedi et ce dimanche pour faire découvrir aux jeunes 29 métiers en apprentissage. Une nouveauté cette année: maroquinier pour LVMH.

Les Compagnons du Devoir ouvrent leurs portes tout le week-end à Auxerre, pour accueillir parents et jeunes désireux de se renseigner sur la filière très porteuse de l’apprentissage et de l’artisanat. L’association des Compagnons du Devoir, installée rue Saint-Pellerin, propose 29 formations allant du CAP au bac professionnel. Les portes ouvertes se déroulent de 9h30 à 17h30.

→ Tous les métiers proposés par les Compagnons du Devoir à Auxerre : ici.

Nouveau : 40 places de maroquiniers chez LVMH

Cette année, les Compagnons du Devoir proposent un nouveau débouché pour aller travailler comme maroquinier chez Louis-Vuitton. Il s’agit de fabriquer des sacs à mains et des sacs de voyage. Douze ateliers Louis Vuitton sont installés en France, dont un à Pantin en Île-de-France. Vingt places sont ouvertes pour les détenteurs d’un bac général et vingt autres places sont proposées pour les jeunes dès 22 ans. «Les jeunes peuvent faire un CAP en premier lieu dans une entreprise du groupe LVMH, puis se perfectionner en voyageant en France et dans le Monde », détaille Christophe Cholley, prévôt des Compagnons du Devoir à Auxerre.

Besoin de peintres et de plâtriers

Le secteur du bâtiment est celui qui recrute le plus d’apprentis dans l’Yonne. Beaucoup de jeunes se tournent vers tout ce qui touche à l’aménagement extérieur : maçon, couvreur, charpentier. Or on manque actuellement de plâtriers et de peintres. Selon Christophe Cholley, ces deux professions sont encore trop peu connues : « Les jeunes pensent que plâtrier plaquiste, cela revient uniquement à poser des plaques de plâtre alors qu’il y a aussi toute une partie aménagement du bâtiment : créer des volumes, des pièces, faire des décorations..

L’apprentissage de plus en plus valorisé

Le secteur de la métallurgie et la boulangerie-pâtisserie attirent également beaucoup d'apprentis. 95 % des jeunes trouvent du travail après leur formation au sein des Compagnons du Devoir. Ces bons résultats rassurent les parents. Ces dernières années, la filière a repris du galon et les mentalités ont changé, selon Christophe Cholley :

"Avant les parents se disait 'mon fils n’est pas bon à l’école, il ne va rien faire et travailler dans le bâtiment’. Maintenant ils savent qu’on peut faire un bac +3, même dans le bâtiment."

- Christophe Cholley, prévôt des Compagnons du Devoir à Auxerre

Les Compagnons du Devoir d’Auxerre accompagnent actuellement une cinquantaine d’apprentis du CAP au bac professionnels, dont certains finiront peut-être dans un bureau d’études ou chef de chantier.

  • Portes ouvertes Compagnon du Devoir de 9h30 à 17h30 au 9 rue Saint-Pellerin, 89 000 Auxerre.

  • Téléphone : 03.86.72.01.86