Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fonderie MBF à Saint-Claude : des salariés entament une grève de la faim

-
Par , France Bleu Besançon

C'est l'ultime recours pour tenter de sauver leur entreprise, MBF Aluminium, menacée de fermeture à Saint-Claude (Jura). Quatre représentants du personnel veulent entamer une grève de la faim, le 18 mai. Symboliquement, ils s'installeront devant le Ministère de l'Economie et des Finances, à Paris.

Les salariés avaient manifesté, le 14 avril, devant la préfecture du Jura, à Lons-le-Saunier.
Les salariés avaient manifesté, le 14 avril, devant la préfecture du Jura, à Lons-le-Saunier. © Maxppp - Philippe Trias

Ils reconnaissent être dans une impasse. Les salariés de la fonderie de Saint-Claude, dans le Jura, sont mobilisés depuis le 31 mars, pour éviter la fermeture de leur établissement. La fonderie est engagée dans une procédure de redressement judiciaire. Quatre représentants syndicaux ont donc décidé de se lancer dans une grève de la faim, à Paris, devant le Ministère de l'Economie et des Finances.

Nail Yalcin, le représentant CGT de la fonderie, fera partie de ces quatre grévistes. Il estime que c'est la seule solution qu'il leur reste. "Nous sommes mobilisés depuis un mois et demi, et malgré toutes nos actions, malheureusement, à ce jour, la liquidation n'est toujours pas écartée", dit-il.

Le désengagement des constructeurs automobiles

Les syndicats dénoncent le désengagement de ses deux clients quasi-exclusifs, PSA et surtout Renault, d'ici 2023. "En 2017, Renault s'était engagé à produire 14 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel dans notre entreprise MBF Aluminium, se souvient Nail Yalcin. Aujourd'hui, son objectif a été réduit à quatre millions et un désengagement total, d'ici deux ans, alors que l'engagement initial allait jusqu'à 2026."

Les salariés demandent donc aux constructeurs automobiles le respect de leurs engagements, mais aussi l'aide de l'Etat pour permettre à la fonderie d'investir dans ses moyens de production.

La semaine dernière, le tribunal de commerce a une nouvelle fois repoussé sa décision sur la reprise de cette fonderie en grande difficulté. Un seul repreneur s'est positionné sur ce dossier : un entrepreneur varois qui prévoit de reprendre 229 des 284 salariés. La proposition a été jugée insuffisante sur le plan financier.

MBF Aluminium a déjà connu deux dépôts de bilan en 2007 et 2012. C'est le premier employeur privé de la commune de Saint-Claude. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess