Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Faits divers – Justice

Justice morte à Périgueux : les avocats s'opposent aux jugements par internet ou sans audience devant un juge

mercredi 11 avril 2018 à 16:43 Par Harry Sagot, France Bleu Périgord

Une semaine avant la présentation du projet de réforme de la Justice, près de 70 avocats et greffiers ont manifesté ce mercredi midi à Périgueux, et 14 étaient en délégation dans la manifestation parisienne. Ils craignent un recours plus difficile au juge.

La plupart des avocats de Périgueux participaient à la manifestation
La plupart des avocats de Périgueux participaient à la manifestation © Radio France - Harry Sagot

Périgueux, France

La ministre de la Justice Nicole Belloubet présentera son projet de réforme dans une semaine, le mercredi 18 avril. Elle a promis qu'il n'y aurait pas de nouvelles fermetures de tribunaux, mais elle prévoit  la fusion de plus de 300 tribunaux d'instance (ceux qui traitent les conflits entre bailleur et locataire, ou encore entre vendeur et acheteur) quand il y a un Tribunal de Grande Instance dans la même ville.  

Mais ce que les avocats craignent surtout, c'est un accès plus difficile au juge, par exemple certaines plaintes déposées et réglées par internet, ou encore des pensions alimentaires fixées par la Caisse d'allocation familiale.

Avec cette réforme, les gens n'auront par exemple plus aucun contact avec le juge pour un litige de 500 euros avec leur propriétaire, et ils devront accepter un plaider-coupable sans conseil d'un avocat" - Me Stéphanie Bourdeix

Me Stéphanie Bourdeix s'inquiète d'une justice rendue sur internet

Le président du Conseil départemental Germinal Peïro est venu apporter son soutien aux manifestants devant le Palais de Justice de Périgueux, avant leur défilé jusqu'à la préfecture.

Les avocats ont défilé du Palais de Justice à la préfecture - Radio France
Les avocats ont défilé du Palais de Justice à la préfecture © Radio France - Harry Sagot