Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Kéolis va exploiter les bus du Grand Chambéry avec de nouvelles missions

vendredi 13 juillet 2018 à 3:49 Par Christophe Van Veen, France Bleu Pays de Savoie

Après 40 ans de Transdev, l'agglomération de Chambéry change d'exploitant. Objectif affiché : un réseau de bus plus moderne, plus réactif, plus adapté aux besoins des usagers.

Kéolis à Angers
Kéolis à Angers © Maxppp - PHOTOPQR/LE COURRIER DE L'OUEST

Chambéry, France

Le Grand Chambéry change son délégataire de transport à partir du 1er janvier 2019. L’opérateur historique Transdev (filiale de Vinci, depuis 40 ans sur Chambéry ) n’a pas convaincu les élus qui ont choisi Kéolis, filiale de la SNCF qui exploite les transports de Lyon, Dijon ou Rennes. 

Xavier Dullin, le président de la communauté de communes, a tourné la page sans s'appesantir : " Il n'est pas nécessaire d'évoquer le passé compte tenu de l'évolution avec un opérateur qui fait l'unanimité". La délégation (votée en conseil communautaire ce jeudi soir) va durer six ans. La feuille de route est très précise. 

Des changements au quotidien

Ça n’a l'air de rien mais ça va changer un peu le quotidien des 20 000 savoyards qui circulent en moyenne en bus chaque jour dans l’agglomération.  Le nouveau délégataire se pare d’atours modernes : Wifi dans les bus , bornes d’arrêts digitales.  

Kéolis s'affiche plus jeune, plus vers les jeunes avec le jeudi, vendredi et samedi des bus jusqu’à minuit-minuit et demi. Contre 22 heures maximum actuellement. Le dimanche matin sera aussi mieux pris en compte. 

Autres demandes fortes de la population : 

  • les cars qui attendent l’arrivée des trains du dimanche ce soir,
  • mieux desservir l’hôpital, les zones économiques, à la demande, comme dans la zone des Landiers,
  • une ligne pour aller de Chambéry-le-Haut directement au cœur ville sans changement,
  • la partie sud de la communauté de communes sera mieux desservie avec un grand 8, une ligne nouvelle,
  • un tarif "heures creuses" à prix réduit en dehors des heures de pointes,
  • plus de transport à la demande notamment pour les handicapés,
Le siège du Grand Chambéry - Radio France
Le siège du Grand Chambéry © Radio France - Christophe Van Veen

Augmenter la fréquentation

Avec ces recettes magiques, Kéolis s’engage à augmenter la fréquentation de presque 20 % en cinq ans sur les lignes principales.  Que du bonus dans le bus ! Si l'on en croit les élus en responsabilités au Grand Chambéry. 

Les 250 agents du STAC (service de transport de l'agglomération chambérienne) sont conservés avec la création d’un poste de Directeur des Ressources Humaines. Tous ces changements pour le quotidien seront effectif le 1er septembre 2019