Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Corrèze : KFC ouvre à Brive, d'autres fast-foods en projet

lundi 11 juin 2018 à 19:14 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

Un nouveau fast-food ouvre ses portes ce mardi à Brive, où l'enseigne KFC s'implante pour la première fois en Corrèze. D'autres projets (Burger King, Mc Donald's) existent, mais la question est de savoir s'il y aura de la place pour tout le monde.

KFC ouvre à Brive, son premier établissement en Corrèze
KFC ouvre à Brive, son premier établissement en Corrèze © Maxppp - Yui Mok

Brive-la-Gaillarde, France

KFC entre dans la danse des fast-foods en Corrèze. L'enseigne ouvre, ce mardi à Brive, son premier établissement dans le département, dans l'attractive zone commerciale ouest de la cité gaillarde. 68 emplois découlent de cette ouverture, dont plus de 40 embauchés domiciliés à Brive.

Quatrième fast-food à Brive, deux autres en projet

Cette implantation marque l'arrivée d'un quatrième établissement de restauration rapide à Brive, car il y avait déjà deux Mc Donald's et un Quick. Deux autres fast-foods sont en projet : le groupe Burger King a enclenché le mouvement toujours en zone ouest, alors que Mc Donald's réfléchit à une troisième implantation, en centre-ville, peut-être dans le secteur de l'ancienne caserne Brune en pleine mutation.

"Toutes les marques ont les mêmes indicateurs en terme de potentiel sur Brive"

Cela fait potentiellement six fast-foods à moyen terme, dont quatre pour la seule zone commerciale ouest en plein développement. Signe d'une certaine attractivité de Brive, certes, car après les grandes villes toutes ces enseignes ont une stratégie de développement dans les villes de taille moyenne. Sauf que "toutes les marques ont les mêmes indicateurs en terme de potentiel sur une ville" explique Stéphanie Cromarias, responsable commerce hôtellerie et restauration à la chambre de commerce et d'industrie de la Corrèze. De quoi poser la question de la viabilité de toutes ces enseignes (il y a aussi, dans le bassin de Brive, un Mc Do à Terrasson alors qu'un est sur les rails à Objat) sur une ville et une agglomération de taille moyenne. "J'ai envie de vous dire qu'il n'y a pas de place pour tout le monde parce que, objectivement, on ne peut pas aller chercher des gens qui n'existent", poursuit Stéphanie Cromarias. "Cela dit, charge aux marques, soit d'avoir beaucoup de communication et celle qui touchera le public, soit d'avoir une offre un peu particulière, évolutive avec des nouvelles recettes, pour créer l'effet nouveauté un peu tout le temps." Quant à savoir si d'autres restaurateurs pourraient faire les frais de l'arrivée de ces établissements de restauration rapide ? "Il peut, en effet, y avoir un effet boomerang. C'est toujours au démarrage que c'est le plus compliqué parce qu'il y a l'effet nouveauté. Pendant que le client teste la nouveauté, il faut attendre que cela se passe." C'est après, seulement, que la régulation se fait d'elle même.