Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

L'abattoir de Rethel en redressement judiciaire

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

En cessation de paiement depuis le 30 novembre, l'abattoir de Rethel a été placé en redressement judiciaire ce jeudi 9 janvier 2020 par le tribunal de commerce de Sedan. La société Viandes et Territoires compte repositionner son activité pour poursuivre son activité.

Des abattoirs qui comporte une unité de transformation et conditionnement de la viande pour la commercialisation
Des abattoirs qui comporte une unité de transformation et conditionnement de la viande pour la commercialisation © Radio France - Jean Michel Le Ray

Rethel, France

Deux ans après avoir repris l'abattoir de Rethel, déjà en redressement judiciaire à l'époque, la société Viandes et Territoires, composée d'éleveurs, de bouchers, de négociants, d'industriels et de collectivités locales est à son tour placée en redressement judiciaire depuis ce jeudi 9 janvier 2020. L'état de cessation de paiement a été déclaré le 30 novembre 2018. 

Kevin Tinant et Thomas Samyn administrateurs de Viandes et Territoires - Radio France
Kevin Tinant et Thomas Samyn administrateurs de Viandes et Territoires © Radio France - Alexandre Blanc

Avec un maximum de 80 bovins abattus par semaine, l'entreprise n'a pas atteint le seuil de rentabilité, qui supposerait d'en abattre 90. La trésorerie s'en est trouvée d'autant plus fragilisée que les investissements pour mettre l'équipement aux normes ont absorbé l'intégralité de l'apport initial. 

Quelles perspectives ? 

Pour poursuivre son activité, la société Viandes et Territoires compte se concentrer sur les prestations d'abattage et ne plus acheter de bêtes et commercialiser la viande en son nom propre. Des contrats sont en cours de négociation. L'un d'entre eux porte sur 500 tonnes de viande ovine alors que toute espèces confondues, l'abattoir de Rethel produit jusqu'à présent 2500 tonnes par an

L'objectif des gérants est de conserver les 36 salariés. À ce stade, les contrats conclus permettraient de continuer l'activité avec 24 salariés. Mais l'abattoir rethélois, en période d'observation, dispose encore de quelques semaines pour chercher de nouveaux clients. Une nouvelle audience devant le tribunal de commerce de Sedan est fixée au 5 mars 2020. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu