Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'abattoir Gad, Georges Tigreat affirme être en contact avec un mystérieux repreneur

-
Par , France Bleu Breizh Izel

200 ouvriers de chez Gad ont bloqué la gare de Landerneau pendant plusieurs heures aujourd'hui, avant de ralentir la circulation avec une opération escargot sur la la nationale 12 dans le sens Brest Morlaix. Ils réclament désormais que le site soit totalement cédé pour envisager une reprise. Le président de la communauté de commune de Landivisiau affirme être en contact avec un repreneur.

image par défaut

Georges Tigreat indique avoir eu en ligne ce matin les services de Matignon et du ministère de l'agroalimentaire. Ces services lui auraient indiqué  par téléphone que le gouvernement aurait décidé d’acquérir le site lampaulais de GAD par le biais de l’établissement public foncier de Bretagne., afin de ceder ensuite le site  à la communauté de commune de Landivisiau. Aucun des services concernés ne confirme cette information.

La direction de Gad  qui prévoie l'utilisation de la station de traitement des graisses animales de Lampaul dans son plan de continuation, n'a pas réagit à la déclaration de Mr Tigreat.  Le site de l'abattoir appartient actuellement à la société Jarlot, une société don la Cécab est l'actionnaire majoritaire.

 

Georges Tigreat, président de la communauté de commune de Landivisiau

Choix de la station

À venir dansDanssecondess