Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'abattoir Tradival de Fleury-les-Aubrais a rouvert son atelier transformation fermé depuis fin 2019

-
Par , France Bleu Orléans

C'est une information France Bleu Orléans : l'abattoir Tradival de Fleury-les- Aubrais a repris son activité transformation de viande. Elle avait cessé en novembre 2019 après une alerte à la listéria sur des langues de porc en gelée. Pour autant, toute la production n'est pas relancée.

L'entrée de l'abattoir Tradival de Fleury-les-Aubrais.
L'entrée de l'abattoir Tradival de Fleury-les-Aubrais. © Radio France - Mathilde Bouquerel

Depuis la fin du mois de juin, des saucisses, des merguez et des morceaux de demi-sel sortent de nouveau de l'atelier Tradival de Fleury-les-Aubrais. En revanche, l'abattoir a cessé de fabriquer tout ce qui est charcuterie cuite : les andouillettes, les boudins et les langues de porc en gelée comme celles à l'origine de la fermeture de l'atelier en novembre dernier. Pourquoi cette reprise partielle ? Est-ce une décision temporaire ou définitive ? La direction de Tradival ne souhaite pas en dire plus. 

Son agrément sanitaire avait été suspendu par le Préfet du Loiret 

En tous cas, il a fallu du temps à l'abattoir pour reprendre cette activité transformation. Elle avait été stoppée en novembre 2019. Un mois après, suite à une nouvelle inspection, les services de la DDPP, la direction départementale de la Protection des Personnes, avaient pointé du doigt " une insuffisance de maîtrise sanitaire dans la fabrication" et l'agrément de l'atelier avait été suspendu pour 3 mois par arrêté préfectoral. Les 60 salariés, affectés à cet atelier, avaient du coup été envoyés sur les chaines d'abattage voire même sur d'autres sites du groupe. Aujourd'hui, ils peuvent donc de nouveau travailler à l'atelier transformation. 

La modernisation du site toujours d'actualité

Entrée de l'abattoir Tradival de Fleury-les-Aubrais (Loiret), ce dimanche 17 mai 2020
Entrée de l'abattoir Tradival de Fleury-les-Aubrais (Loiret), ce dimanche 17 mai 2020 © Radio France - Mathilde Bouquerel

Tradival, qui emploie près de 400 personnes sur le site de Fleury, envisage toujours de rénover et de moderniser son abattoir loirétain. Le projet, chiffré à 15 millions d'euros, devrait être lancé dans quelques mois. Il a pris un peu de retard avec la crise sanitaire liée au Covid. Il faut dire que l'abattoir de Fleury a été particulièrement impacté : il a dû cesser ses activités durant une semaine à la fin du mois de mai, après la découverte d'un foyer épidémique parmi les salariés.  Au total, 62 cas positifs avaient été détectés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess