Économie – Social

L'activité de Bordeaux port Atlantique a progressé de 10 % l'an dernier

France Bleu Gironde jeudi 6 février 2014 à 7:20

Les installations de Bordeaux Port Atlantique à Bassens
Les installations de Bordeaux Port Atlantique à Bassens © Radio France

Plus de 9 millions de tonnes de marchandises ont transité en 2013 dans les installations du Grand port maritime de Bordeaux . C'est le meilleur résultat enregistré depuis 13 ans. Si le trafic de granulats ou de céréales est en forte hausse, le trafic conteneurs en revanche est toujours à la peine.

Le Grand port maritime de Bordeaux, septième port français, a enregistré de bons résultats en 2013 : le trafic a augmenté de plus de 10 %. C'est le meilleur résultat enregistré depuis 13 ans. Près de 9 millions de tonnes de marchandises ont transité l'an dernier dans l'un des sept sites de Bordeaux Port Atlantique disséminés le long de l'Estuaire. Cette hausse constitue la 2e progression des ports français , après celui de La Rochelle.

Forte hausse des trafics granulats et ferraille

Les hydrocarbures restent le premier domaine d'activité, devant les céréales et les granulats. Ces deux secteurs ont connu en 2013 une forte expansion : + 30 % pour les céréales,  + 75 % pour les granulats,   avec tous les grands chantiers en cours dans le sud-ouest, comme la Ligne ferroviaire grande vitesse (LGV) ou le Grand stade de Bordeaux. À noter aussi la forte hausse du trafic ferraille : + 74 % en un an.

Mais reste un point noir : le trafic conteneurs continue de stagner . Les portiques du Verdon sont hors service depuis près d'un an, et toute l'activité a été reportée sur le site de Bassens, où plusieurs grues sont tombées en panne en cours d'année.

Le trafic conteneurs a du mal à décoller

De gros investissements prévus cette année

Le Grand port maritime de Bordeaux a prévu de consacrer en 2014 près de 32 millions d'euros à l'investissement : des travaux de modernisation des quais vont être entreprise au Verdon, où Pro-Loisirs, une société charentaise spécialisée dans le mobilier de jardin, a décidé d'installer d'ici 18 mois sa base logistique. D'autre part, le terminal de Grattequina, à Blanquefort, va continuer à être aménagé.

Il faut savoir que l'activité portuaire en Gironde est à l'origine de près de 5.000 emplois au total.

"De fortes progressions, mais aussi des secteurs qui stagnent"