Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'activité économique reprend doucement autour de l'aéroport de Nantes

-
Par , France Bleu Loire Océan

Les hôtels et agences de location de voiture situés de la zone d'activité de l'aéroport de Nantes Atlantique sont tributaires du trafic aérien pour tourner à plein régime. Malgré la reprise des vols commerciaux le 8 juin dernier, l'activité reprend correctement seulement depuis quelques jours.

Les entreprises autour de l'aéroport de Nantes voient le bout du tunnel après de longs mois de faible activité.
Les entreprises autour de l'aéroport de Nantes voient le bout du tunnel après de longs mois de faible activité. © Maxppp - Franck Dubray

La réouverture de l'aéroport de Nantes Atlantique n'a pas été synonyme de réservations immédiates pour les entreprises de la zone d'activités. Situées juste en face de l'aéroport, les agences de location de voiture sont loin des standards habituels. Au mois de juin, le nombre de réservations de voitures a été divisé par dix dans l'agence Europcar. "Actuellement on est sur 50 départs de véhicules par jour, commente Nicolas Rousseau, responsable de l'agence. Sur le mois de juillet 2019, on était à environ 200."

Cette activité divisée par quatre s'explique majoritairement par un manque de clientèle étrangère. L'aéroport est en effet ouvert mais il ne tourne pas encore à plein régime. Une vingtaine de départs par jour seulement. Néanmoins, Nicolas Rousseau a le sourire car le plus dur semble passé.

L'hôtel B&B tourne mieux que les hôtels Oceania

Du côté des hôtels, les sentiments divergent.  Sur les trois lieux d'hébergement à proximité immédiate de l'aéroport, un seul voit son activité revenir à la normale : l'hôtel B&B. Avec un taux de réservation autour de 70 %, le gérant Franck Couturier est plus que satisfait. "Nos clients touristes sont de retour, affirme-t-il. On est plutôt très confiant pour un retour de la clientèle cet été."

Juste à côté, le groupe Oceania détient deux hôtels. L'un trois étoiles qui est toujours fermé. l'autre quatre étoiles, ouvert. Mais "c'est très calme", expliquent-ils à l'accueil. Là aussi on attend un retour normal du trafic aérien.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess