Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'Aérocampus Aquitaine s'ouvre à la filière navale

-
Par , France Bleu Gironde
Latresne, France

Le Président de Région Alain Rousset a posé jeudi la première pierre du troisième hangar à avions à l'Aérocampus Aquitaine, à Latresne en Gironde. Financé à hauteur de 3 millions d'euros par la Région, le hangar 3 va accueillir de nouveaux aéronefs... dont le Rafale.

Alain Rousset a posé la première pierre du hangar 3 à Aérocampus
Alain Rousset a posé la première pierre du hangar 3 à Aérocampus © Radio France - Pauline Pennanec'h

Le centre de formation aéronautique Aerocampus Aquitaine, situé à Latresne en Gironde, a le vent en poupe et n'arrête pas les projets. Evolution très positive pour l'école : 6 demandes pour 1 place sur le bac pro, 1200 demandes pour 12 places sur le BTS... Les places sont chères dans le premier centre de formation à la maintenance aéronautique en Europe.

Ouverture sur le naval 

Depuis 2014, une première opération avait été initiée par le centre de formation avec un bateau de course, qui part au Vendée Globe le 6 novembre prochain. Aujourd'hui, le naval est devenu une réussite économique. Le Rafale B01 sera accueilli dans l'Aérocampus, dans le futur hangar 3 : "C'est une fierté car on sera le seul centre non militaire à accueillir un engin comme celui-ci. C'est évidemment un enjeu de notoriété très important, d'attractivité sur nos métiers et puis, on a besoin d'avions !" explique Jérôme Verscheve, directeur général d'Aérocampus Aquitaine.

Car le centre forme des techniciens aéronautiques. Parmi eux, 65 mécaniciens qataris depuis juillet 2016. Ils interviendront sur les 24 Rafale vendus au Qatar

Choix de la station

À venir dansDanssecondess