Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'Agnel : la monnaie citoyenne et locale désormais utilisable à Dieppe

dimanche 26 mars 2017 à 17:20 Par Kathleen Comte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Depuis samedi à Dieppe il est possible de payer non pas en euros mais en Agnel. Après Rouen, Louviers ou encore Evreux, c'est au tour de la commune normande d'adopter la monnaie locale et citoyenne. Une bonne façon de favoriser les circuits-courts et de relancer l'économie.

Frédérique Adam, brasseuse et membre de l'association qui a organisé l'événement de lancement de l'Agnel à Dieppe, nous présente la nouvelle monnaie.
Frédérique Adam, brasseuse et membre de l'association qui a organisé l'événement de lancement de l'Agnel à Dieppe, nous présente la nouvelle monnaie. © Radio France - Kathleen Comte

Dieppe, France

Et si vous pouviez payer non pas en euros mais en Agnel ? Une monnaie locale qui existe déjà à Rouen, Louviers, Bernay ou encore Evreux... Et qui vient, samedi, de faire son apparition à Dieppe où il est désormais possible d'échanger ses euros en Agnel et de les dépenser chez les commerçants partenaires.

Alors pour fêter le lancement et faire connaître l'initiative, les membres de l'association de la monnaie locale complémentaire et citoyenne ont organisé un événement. Consommateurs et commerçants ont ainsi pu se familiariser à l'Agnel. Une bonne façon de favoriser les circuits-courts et de relancer l'économie locale.

Parmi les personnes présentes, Anne est venue pour échanger 20 euros en Agnel. Direction donc le bureau de change. Mais avant de pouvoir disposer de ses nouveaux billets, la sculptrice doit d'abord signer une charte et débourser 15 euros pour devenir adhérente. Les 5 euros restants sont eux échangés en Agnel. Et pour les dépenser, Anne se dirige vers le stand de crêpes tout en observant ses nouveaux billets : "C'est un billet avec des moutons de toutes les couleurs dessus. Ça fait drôle. Et puis en plus sur le billet c'est écrit : "Parce qu'on n'est pas des moutons."

"Le but du jeu c'est que l'Agnel tourne, circule. C'est vraiment la clef du succès."

Un clin d’œil à l'animal bien sûr, au fait que le nom Agnel soit le féminin de l'agneau, mais aussi à l'ancienne monnaie du Moyen-Age du même nom. Mais ce qui séduit avant tout les adhérents ce sont surtout les valeurs. Chantal vient également d'échanger ses euros contre des Agnel : "Je trouve important cet état d'esprit, de développer le commerce local et surtout les circuits-courts."

Car pas de monnaie locale sans producteurs qui acceptent aussi de jouer le jeu. Comme Mickaël Quibel, vendeur de produits locaux qui pourra dépenser les Agnel reçus par ses clients chez la vingtaine de commerçants partenaires à Dieppe. Et il ne sera pas le seul, en deux heures une trentaine de personnes sont devenues adhérentes. Et près de 300 euros ont été échangés.

Pour Frédérique Adam, brasseuse et membre de l'association, il n'y a que comme ça que la monnaie peut fonctionner, en circulant : "On s'est rendus compte que quand les monnaies locales restent trop enfermées, dans un cercle trop petit, ça ne pouvait pas tourner. Et le but du jeu c'est que l'Agnel tourne. Il faut que le maximum de commerçants, producteurs, prestataires adhèrent. C'est vraiment la clef du succès."

L'association espère rassembler environ 400 adhérents à Dieppe avant la fin de l'année. Et près de 5 000 en Normandie.