Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'ail violet de Cadours décroche le label AOC

mardi 22 décembre 2015 à 18:45 Par Lola Fourmy, France Bleu Occitanie et France Bleu

Le célèbre ail violet de Cadours, connu pour son goût très fort,obtient l’Appellation d'Origine Contrôlée. Un gage de qualité dont bénéficieront les producteurs de 106 communes de Haute-Garonne, du Gers et du Tarn-et-Garonne avec à la clé reconnaissance et meilleurs revenus.

Ail violet de Cadours
Ail violet de Cadours © Radio France

Cadours, France

Cela faisait quinze ans que les 80 producteurs d'ail violet de Cadours, réunis en syndicat, avaient fait la demande d'AOC auprès de l'INAO (Institut National de l'Origine et de la Qualité). Quelques jours avant Noël ils viennent donc d'obtenir le label tant attendu, un beau cadeau pour ces producteurs souvent en difficultés.

L'AOC : la reconnaissance d'un savoir-faire

L'ail violet de Cadours est le premier ail en France à recevoir une AOC, c'est aussi le seul  à avoir cette couleur violette si particulière : "il présente ce côté piquant et une persistante aromatique" confirme Laurent Fidèle, responsable territorial de l'INAO Sud Ouest. Etudier les méthodes de production, les spécificités du produit, et la zone géographique, les 106 communes de Haute-Garonne, du Gers et du Tarn-et-Garonne où est appliquée l'appellation a pris du temps, mais les retombées sont énormes.

L'AOC :une vraie bonne nouvelle pour les producteurs

Une appellation d'origine contrôlée c'est une protection pour le consommateur, sur tout le territoire français, il ne peut pas y avoir d'usurpation de l'AOC. C'est aussi une vraie reconnaissance du savoir-faire des producteurs, dans le cas de Cadours, des méthodes ancestrales, enseignées de générations en générations. L'AOC c'est aussi de vraies retombées économiques, *les producteurs espèrent une plus-value de 20 à 30%. _Aujourd'hui** le kilo d'ail est vendu au maximum 4 euros, avec l'AOC les producteurs espèrent pouvoir le vendre au moins 5 euros._*

"Il nous est arrivé de vendre à perdre, maintenant on espère pouvoir vivre de notre production" Guillaume Darrouy, producteur d'ail bio à Cadours

Depuis une dizaine d'années le secteur de l'ail souffre de la concurrence chinoise, espagnole, et l'ail de Cadours était noyé au milieu des labels de ses voisins l'IGP de l'ail de blanc de Lomagne et le label rouge de l'ail rose de Lautrec. Désormais il sera plus visible et bénéficiera de prix plus stables, ce qui encouragera peut-être les plus jeunes producteurs à s'installer. 

"Après la reconnaissance de l'AOC pour le piment d’Espelette on a vu le nombre d'exploitations passer de 30 à 100 exploitations" Laurent Fidèle de l'INAO Sud Ouest 

L'ail violet de Cadours est le 123 ème produit labellisé en Midi-Pyrénées, à noter que l'appellation ne sera appliquée qu'à partir de la récolte 2016.