Économie – Social

L'Anbosyn, l'anti burn-out qui laisse les spécialistes perplexes

Par Yassine Khelfa M'Sabah, France Bleu Gironde mardi 10 mars 2015 à 6:00

Burn out
Burn out © Fotolia.com

Plus de 20.000 boîtes se sont écoulées en janvier dernier pour le lancement du remède. Mais aujourd'hui ce produit pose quelques interrogations aux spécialistes.

L'Anbosyn, ce complément alimentaire mis au point par des chercheurs du CHU de Bordeaux , qui est aujourd'hui en rupture de stock, connait un franc succès en France. Aujourd'hui ce produit pose quelques interrogations aux spécialistes. Pourtant, le laboratoire qui le commercialise, Victa Lab , le décrit comme un produit qui améliore moral et équilibre et qui réduit stress et fatigue. Mais à aucun moment le laboratoire ne conseille aux consommateurs de consulter l'avis d'un expert. Une démarche pourtant nécessaire selon le docteur à l'origine de l'essai clinique de l'Anbosyn, Alain Jacquet .

"Le burn-out, il faut en parler avec un professionnel, c'est indispensable. Ce complément alimentaire vient en plus, et il a une action très lente, il faut le suivre pendant un mois et demi, deux mois pour voir les premiers effets sur le moral." — Alain Jacquet

L'Anbosyn est commercialisé depuis janvier 2014 - Aucun(e)
L'Anbosyn est commercialisé depuis janvier 2014
Et au vu des composantes du complément alimentaire, certains pharmaciens restent perplexes aujourd'hui. Dans l'Anbosyn il y a des extraits de plantes anti-stress, du melon, des protéines de lait ou encore de la taurine. Rien de bien révolutionnaire selon Vincent Dubarry, pharmacien à Bordeaux.

"Il suffit de manger quelques melons si on veut éviter le vieillissement cellulaire. Et la taurine c'est aussi utilisé par une célèbre boisson énergisante, on connait les performances du taureau..." — Vincent Dubarry

Et du côté des spécialistes du burn-out, l'Anbosyn relève un peu du mythe. Il fait même sourire Anne-France Bouchy, psychothérapeute  : "C'est vrai que ça me fait un peu sourire. Qu'un complément alimentaire puisse régler des problèmes de burn-out, c'est assez incroyable. Je m'occupe de mes patients atteints de burn-out pendant deux ans environ. Ils ont besoin d'un appui médical ou psychologique."

Sans suivi médical ou psychologique, le risque étant pour le patient, de retomber dans le burn-out.

Reportage : l'Anbosyn, le complément alimentaire contre le burn-out, laisse les spécialistes perplexes