Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'ancien ministre de l'économie propose de réduire le nombre de fonctionnaires pour éponger la dette Covid

-
Par , France Bleu Mayenne

"Il faut probablement réduire le nombre de fonctionnaires", affirme ce vendredi Jean Arthuis sur France Bleu Mayenne. Le Mayennais, ministre de l'économie sous Jacques Chirac, a été chargé par le gouvernement de réfléchir à des solutions pour l'avenir des finances publiques.

Ancien ministre de l'économie sous Jacques Chirac, ancien président du département de la Mayenne, Jean Arthuis a été nommé par le gouvernement pour siéger dans la commission sur l'avenir des finances publiques. Sa mission : assainir la dette abyssale de la France, creusée pendant la crise sanitaire. Sa solution : rogner sur les dépenses publiques, notamment en réduisant le nombre de fonctionnaires. Jean Arthuis était l'invité de la matinale de France Bleu Mayenne ce vendredi. 

Jean Arthuis estime que la dette française s'élèvera à 200 milliards d'euros à la fin de la crise sanitaire. Chargé par le gouvernement de trouver des solutions pour assainir les finances publiques, l'ancien président du département de la Mayenne refuse une augmentation des impôts, et propose à l'inverse de réduire les dépenses, en supprimant des postes de fonctionnaires. 

"On a laissé proliférer une sphère publique trop importante, tacle Jean Arthuis, la gouvernance est en cause, à savoir la multiplication des organismes. Il faut probablement réduire le nombre de fonctionnaires"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess