Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans

L'ancien patron d'EDF Henri Proglio renonce à la présidence de Thales

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

A la veille de l'assemblée générale du groupe d'électronique et de défense Thales, qui devait approuver sa nomination comme président non exécutif, Henri Proglio a annoncé ce dans un entretien au Monde qu'il renonce à cette présidence. L'ancien patron d'EDF a accusé Bercy de mener une "campagne" contre lui, se disant humilié.

Henri Proglio a dénoncé une "campagne" de Bercy à son encontre
Henri Proglio a dénoncé une "campagne" de Bercy à son encontre © Maxppp

"J'en ai assez du soupçon, de l'humiliation" . Dans un entretien à paraître dans le Monde ce mardi, Henri Proglio a annoncé qu'il renonçait à la présidence de Thales.

L'ancien patron d'EDF, dont les nouvelles fonctions devaient être validées demain mercredi dans une assemblée générale du groupe d'électronique et de défense Thales, a dénoncé "une campagne" de Bercy à son encontre.

En réaction, le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, a réagi mardi matibn en affirmant qu'il n'y avait pas de campagne contre Henri Proglio, qu'il estrime en situation de conflit d'intérêt.

Bercy avait demandé à Proglio de couper ses liens avec l'énergie atomique russe

Le ministère de l'Economie avait notamment demandé à Henri Proglio de couper ses liens avec Rosatom, l'agence russe de l'énergie atomique, pour pouvoir prendre la présidence non-exécutive de Thales.

Remplacé à la tête d'EDF par Jean-Bernard Lévy, Henri Proglio avait été choisi pour assurer la présidence non-exécutive de Thales aux termes d'un laborieux compromis entre le groupe Dassault Aviation et l'Etat, les deux grands actionnaires du groupe d'électronique de défense.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess