Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EXCLU - L'ancien site de Petroplus en Seine-Maritime pourrait accueillir Amazon en 2020

2020 pourrait être l'année de l'implantation d'Amazon en Seine-Maritime : un projet sur l'ancien site de Petroplus à Petit-Couronne, repris en 2014 par l'entreprise de dépollution Valgo. Depuis, d'importants travaux ont été réalisés pour nettoyer les sols et faire revivre l'espace de 60 hectares.

Un entrepôt d'Amazon (illustration)
Un entrepôt d'Amazon (illustration) © Radio France - Clément Lhuillier

La rumeur enfle sur l'arrivée d'Amazon sur le site de l'ancienne raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, près de Rouen : une grosse plateforme logistique avec plusieurs centaines d'emplois à la clé.

Ce que l'on sait avec certitude, c'est que Valgo finalise en ce début d'année la vente d'une partie du site à Gazeley, un fonds d'investissement qui loue ensuite ses entrepôts : 30 hectares sur lesquels l'entreprise confirme le projet de développement de trois bâtiments pour une surface totale de 120 000 m²

Et parmi les clients habituels de Gazeley figure... Amazon ! Client décrié. En cette période pré-électorale, les langues restent liées, mais selon plusieurs sources, le géant du commerce en ligne serait bien le futur locataire de ces entrepôts pour créer une grosse plateforme logistique, un lieu de stockage plus important encore que celui d'Amiens, ouvert il y a deux ans et qui compte plus de 500 salariés.

Toujours selon nos informations, Amazon envisage une activité permanente sur le site : des équipes en trois-huit et donc plusieurs centaines d'emplois à la clé, peut-être plus d'un millier

Contacté, le géant Amazon ne confirme ni n'infirme, conformément à sa politique de communication. 

Ce qui semble acquis, c'est que toute annonce officielle n'aura lieu qu'après les élections municipales, pour ne pas prendre le risque de pourrir la campagne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu