Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'ancienne colonie des Terrasses de la Vallée Verte est vendue

vendredi 31 mars 2017 à 18:02 Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry

INFO FB BERRY. La deuxième mise en vente aura été la bonne. Le site des Terrasses de la Vallée Verte en Haute-Savoie, propriété du Département de l'Indre, a trouvé acquéreur.

Les enchères se sont terminées jeudi 30 mars
Les enchères se sont terminées jeudi 30 mars © Radio France - Gaëlle Fontenit

Fillinges, France

Après une première mise en vente en juin 2016 qui n'avait pas permis de convaincre des investisseurs, le Département de l'Indre a retenté début février, de proposer aux enchères le site des Terrasses de la Vallée Verte à Fillinges en Haute Savoie, haut lieu de souvenirs pour de nombreux petits indriens qui y sont partis en colonie de vacances. Et cette fois avec plus de succès.

Le Département avait obtenu du Service des Domaines -le service d'Etat en charge de fixer les prix lors de la vente de bâtiment public - la baisse du prix de départ des enchères. De 4,216 millions d'euros en 2016, l'ensemble immobilier affichait en février un prix nettement plus attractif : à peine 3 millions d'euros.

Les enchères ont été organisées en ligne par un site spécialisé. Elles se sont terminées ce jeudi 30 mars. A la clé, une offre d'achat à 2,650 millions d'euros sur le bureau du président du Conseil Départemental Serge Descout. Offre qu'il a acceptée. Elle doit désormais être validée par la commission permanente, vraisemblablement avant la mi-avril. D'ici là, le Département va s'attacher à vérifier la solidité du dossier.

L’acquéreur serait un groupe suisse. Il aurait pour projet de transformer le site de 3.500 m2 de bâtiments en un complexe immobilier.