Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'ancienne usine Graftech renaît de ses cendres

jeudi 2 mars 2017 à 18:30 Par Romain Dézèque, France Bleu Pays de Savoie

En septembre 2015, l'usine Graftech de La Léchère (Savoie) fermait ses portes pour mieux se concentrer sur le site italien. 51 salariés se retrouvaient sur le carreaux. Depuis le 21 février, deux ex-salariés ont repris le travail dans les mêmes lieux, pour une nouvelle aventure.

 David Perruzzo, un des deux salariés du site, soulève un bloc de graphite.
David Perruzzo, un des deux salariés du site, soulève un bloc de graphite. © Radio France - Romain Dézèque

La Léchère les Bains, La Léchère, France

Depuis le 21 février, deux ex-salariés de Graftech ont réinvesti les locaux de l'ancienne usine de La Léchère, près d'Albertville. Usine laissée à l'abandon après que son propriétaire ait transféré l'activité dans son autre site, en Italie, en septembre 2015. 51 salariés avaient été licenciés. Et pendant plusieurs semaines, élus et habitants s'étaient mobilisés pour maintenir les machines au sein de l'usine.

Une première commande de 40 tonnes de graphite a déjà été livrée - Radio France
Une première commande de 40 tonnes de graphite a déjà été livrée © Radio France - Romain Dézèque

17 mois sont passés. Ainsi qu'un industriel savoyard qui n'a pas souhaité voir ce site en ruines. Il a relancé l'activité, maigre certes, mais il compte sur le tissu local pour que l'activité de Carbotech - nouveau nom donné à l'entreprise - puisse devenir pérenne. "Ça été une remise en route progressive : regarder si les machines marchaient bien, le graissage, etc." explique Jean-Marc Ruffier, ancien délégué syndical, et qui fait partie de l'équipe de reprise. "Mon père a travaillé toute sa vie ici donc pour moi c'est très important de faire revivre ce lieu. C'est un plaisir. Ça veut dire que notre combat n'était pas vain." Les deux salariés espèrent avoir du renfort dans les prochains mois, tout dépendra évidemment des commandes. Pour le moment, il y en a pour les trois mois à venir.

Le reportage au sein de Carbotech

Presque toutes les machines sont restées en place après le démentèlement du site - Radio France
Presque toutes les machines sont restées en place après le démentèlement du site © Radio France - Romain Dézèque
Les messages de colère des salariés sont toujours présents - Radio France
Les messages de colère des salariés sont toujours présents © Radio France - Romain Dézèque
  - Aucun(e)

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.