Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'économie bretonne va de mieux en mieux

jeudi 31 mai 2018 à 16:34 Par Timour Ozturk, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

L'Insee a publié hier son bilan annuel de l'économie bretonne. Les chiffres portent sur l'année 2017. L'analyse de l'Insee dépeint une " situation économique solide en Bretagne". Dans un contexte national positif : le produit intérieur brut français a augmenté de 2.2% en 2017.

L'Insee vient de publier son rapport annuel
L'Insee vient de publier son rapport annuel © Radio France - Timour OZTURK

Bretagne, France

De nombreux indicateurs économiques sont au vert dans notre région : progression du crédit, création d'entreprises, construction de logements, hausse de la fréquentation touristique,  ou encore des immatriculations de véhicules et du trafic de passagers.  Mais qu'en est-il du côté de l'emploi ?      

La Bretagne est la région de France où la progression de l'emploi salarié est la plus forte, juste derrière les Pays de la Loire. Ce sont 17 500 emplois supplémentaires en 2017. De nouveaux postes dans le commerce, les services, l'hébergement, la restauration et dans la construction. C'est la première fois depuis 2008. La reprise de l'emploi industriel, elle, est en demi-teinte, avec des recrutements significatifs dans l'agroalimentaire mais toujours des suppressions de postes dans la région. Sans compter le recours croissant à des intérimaires.  

Le taux de chômage se fixe donc pour 2017 à 7.4 % de la population active, mieux que dans le reste de la France ( 8.6% ).  Mais les chômeurs inscrits à Pôle emploi en catégorie B et C, ceux qui exercent une activité réduite, sont en forte hausse (+ 5.6% ) . Enfin, de grosses inégalités persistent entre départements bretons. Avec une progression de 1.3% de l'emploi dans le Finistère contre 3.5% en Ille-et-Vilaine.