Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Baisse des dons : l'appel à l'aide des associations caritatives du Territoire de Belfort

jeudi 10 janvier 2019 à 18:36 Par Wassila Guittoune, France Bleu Belfort-Montbéliard

Plusieurs associations caritatives du Territoire de Belfort s'inquiètent d'une baisse des dons des particuliers. Les restos du Coeur 90 estiment qu'entre 2017 et 2018, le montant des dons a baissé de 10%. Un chiffre également constaté par France générosités, qui regroupe 97 associations caritatives.

Les restos du Coeur du Territoire de Belfort viennent en aide à plus de 2000 personnes dans le département
Les restos du Coeur du Territoire de Belfort viennent en aide à plus de 2000 personnes dans le département © Radio France - Wassilla Guittoune

Belfort, France

"Nous avons reçu une quinzaine de lettres de donateurs qui nous expliquent qu'ils sont obligés de restreindre leurs dons" explique Jacques, bénévole au Secours Populaire du Territoire de Belfort  en charge des legs et dons au sein de l'association. Dans un petit bureau, il ouvre les enveloppes envoyés à l'association, qui vient en aide à 350 familles : "Dans leurs lettres ils expliquent qu'ils sont dans des situations où la plupart du temps ils ont beaucoup plus à aider leurs propres enfants. D'autres font allusion à la baisse des retraites dûe à la CSG. Nous avons aussi des lettres manuscrites sans accompagnement de chèques qui disent : désolés, mais cette année on ne pourra pas donner".

Des économies prévues pour 2019

Au local des Restos du Cœur de Belfort, dans le quartier des Résidences, Sylvie Feige, présidente de l'association dans le département vient de terminer cette semaine le bilan comptable 2018 : "nous observons une baisse de 10% des dons entre 2017 et 2018, c'est énorme". "Nous aurons moins d'argent pour fonctionner, nous ne voulons pas économiser sur nos bénéficiaires, alors nous ferons en sorte de restreindre les frais de fonctionnement : pour payer l'essence par exemple pour se rendre dans les grandes surfaces. Là, c'est tout bête, mais on doit acheter un karcher pour laver les poubelles : il y a aura des dépenses qu'on ne fera pas, on devra prioriser. Cela va être très compliqué". L'association vient en aide à plus de 2000 personnes entre Belfort, Beaucourt, Delle et Giromagny".

Certaines associations moins impactées

La Croix-Rouge du Territoire de Belfort voit également le montant de ses dons fondre. L'association arrive tout de même à mieux s'en sortir explique le président de la Croix-Rouge du département, Etienne Schleich : "Nous avons des activités qui nous rapportent de l'argent. Nous tenons des postes de secours sur les manifestations : par exemple, le FIMU à Belfort nous rapporte un gros montant. Nous avons également un secteur porteur, c'est celui des formations : les gens qui viennent se former aux gestes qui sauvent doivent payer leur formation. C'est ce qui nous sauve clairement, nous sommes moins à la merci des fluctuations des dons ou des subventions, et cela nous permet de financer les aides aux plus démunis".