Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'appel à l'aide du parc Laleuf Loisirs à Saint-Maur

-
Par , France Bleu Berry
Saint-Maur, Indre, France

Situation très compliquée pour le parc Laleuf Loisirs à Saint-Maur dans l'Indre. En cette période de confinement, comme tous les structures du genre il n'accueille aucun public, et la situation financière devient préoccupante. Son gérant lance un appel sur les réseaux sociaux.

Habituellement, la météo du moment est une aubaine pour Laleuf Loisirs
Habituellement, la météo du moment est une aubaine pour Laleuf Loisirs - Photo Laleuf Loisirs

Grand soleil, un printemps qui s'installe et une saison qui devrait partir sur les chapeaux de roue pour le parc Laleuf Loisirs, qui propose de l'accrobranche, du paintball ou encore des parcours d'obstacle à Saint-Maur. Mais voilà, le confinement est passé par là, et la structure est aujourd'hui fermée, comme l'ensemble du secteur des loisirs dans le pays. C'est encore plus problématique pour les petites entreprises sur le fil. Frédéric Blanloeil le gérant, y travaille seul une bonne partie de l'année et emploie un saisonnier à partir d'avril généralement. "En général pendant l'hiver je vis avec ce que j'ai mis de côté pendant la saison précédente, avant de rouvrir. Là, j'ai dû trouver un emploi pour remplir mon frigo, je fais de la mise en rayon" explique le créateur de Laleuf Loisirs. 

Un appel à contribution avec des bons valables plus tard

Si il peut remettre à plus tard le paiement de nombreuses charges, la situation est très compliquée, notamment auprès des banques qui n'ont pas encore reçu toutes les directives de l'Etat. Certaines charges courantes, comme les factures, elles, restent à payer. Frédéric Blanloeil lance donc un appel à l'aide, en proposant à ceux qui le souhaitent d'acheter des bons pour des activités valables plus tard. Il ne s'agit donc pas vraiment d'un don, mais plutôt d'une avance, sur les loisirs dont vous pourrez profiter dès la réouverture. Et il y a fort à parier que nous aurons tous envie et besoin de nous dépenser dehors !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu