Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La création d'une appellation Amboise en bonne voie, au mieux d'ici 2025

jeudi 5 octobre 2017 à 17:33 Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine

Des vignerons d'Amboise en font un cheval de bataille. Ils veulent la reconnaissance d'une appellation communale. Une partie du travail a été fait, reste à délimiter les parcelles. Une vingtaine de producteurs sont engagés dans le processus. L'appellation verra le jour au mieux en 2025.

La devanture du caveau des vignerons d''Amboise
La devanture du caveau des vignerons d''Amboise © Radio France - Xavier Louvel

Indre-et-Loire

Existante depuis 1954, l'appellation Touraine Amboise va peut-être connaître une révolution dans les années à venir. Les professionnels ont décidé de resserrer le cahier des charges, pour aboutir à une appellation communale "Amboise". En clair, une vingtaine de vignerons vont maintenant s'attacher à respecter le cahier des charges, sur environ 200 hectares, en mettant en avant le cépage côt (connu ailleurs sous le nom de Malbec) qui sera le marqueur de ce que veulent faire les vignerons engagés dans le processus.

Une appellation Amboise, au mieux en 2025, voir 2030

Le processus qui mène à la création de l'appellation a déjà pris du retard. Le nouveau cahier des charges, les obligations des vignerons, est validé (les prochaines cuvées seront déjà différentes de celles produites jusque là). La délimitation géographique est validée aussi avec l'extension à deux nouvelles communes : Rilly-sur-Loire et une partie de l'ouest de Chaumont-sur-Loire.

Dès 2018, les cuvées Touraine Amboise seront déjà très différentes

Reste maintenant délimiter les parcelles qui seront concernées par cette appellation. L'idée est d'identifier le meilleur du terroir. Sur les 3500 hectares potentiels, l'Inao (Institut national de l'origine et de la qualité) ne va retenir que les 750 meilleurs hectares. "Il s'agit de ne retenir que les premières côtes qui regardent la Loire, et de jolis vallons" explique le président du syndicat des vins Touraine Amboise Xavier Frissant. C'est sur cet espace que se trouveront la vingtaine de vignerons et leurs 200 hectares pour faire du "Amboise". Le reste de la production ne sera pas jeté. Il sera commercialisé comme du Touraine. Le chemin est encore long pour aboutir à une appellation Amboise. Il faudra attendre au mieux en 2025, voir 2030.