Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'application de livraison à domicile Uber Eats se lance à Cherbourg

-
Par , France Bleu Cotentin

Il va être possible d'utiliser l'application mobile "Uber Eats" à Cherbourg dès ce jeudi 25 avril ! Le service de livraison à domicile démarre dans quatorze restaurants et fast-food de la ville. Avantage évident ou prise de risque pour les restaurateurs ?

Une tablette reliée à la caisse, et c'est parti ! Les commandes arrivent directement via l'application, et le restaurant se lance dans la préparation le plus vite possible.
Une tablette reliée à la caisse, et c'est parti ! Les commandes arrivent directement via l'application, et le restaurant se lance dans la préparation le plus vite possible. © Radio France - Simon de Faucompret

Cherbourg, France

Ça y est ! Trois ans après l'arrivée en France de l'application mobile "Uber Eats", elle débarque sur vos téléphones dans la zone de Cherbourg-en-Cotentin (Manche), dès ce jeudi 25 avril. Lorsqu'on s'est inscrit, il est possible de commander directement auprès d'un restaurant du coin, qui embauchera un livreur pour venir vous porter le plat directement sur votre perron. Tout ça, en quelques dizaines de minutes. Sur le papier, c'est intéressant pour les enseignes partenaires, comme l'explique Franck Renault, gérant du restaurant vietnamien "Chez Bui" dans le centre de Cherbourg :

Environ 1000 euros de bonus dans la caisse toutes les semaines, et une garantie de non-concurrence : "C'est plutôt intéressant", confirme Franck Renault. "Maintenant, entre ce qu'ils nous annoncent et ce qu'on fera, on verra bien." Cette collaboration avec le service en ligne demande aux restaurateurs une commission d'environ 30% sur les commandes effectuées via l'application. Sachant que le montant n'est pas fixe mois après mois, car il dépend du volume du restaurant.

Quatorze enseignes partenaires à Cherbourg

L'opération est donc officiellement lancée à Cherbourg, avec une vingtaine de coursiers-livreurs prévus et quatorze restaurants et fast-food du centre qui participent :

  • Le Nautic
  • Roma
  • McDonald's
  • Americana
  • Subway
  • le Yalta
  • Mister Tacos
  • Chicken Chica
  • Bagelstein
  • Bodrum Kebab
  • La Mie Câline
  • Le Comptoir libanais
  • La Boîte à Pizza
  • Chez Bui

"Ca va aller plus vite avec les commandes en ligne."

Pour beaucoup de fast-food, le plat doit être livré en moins de vingt minutes. "Entre le moment où on reçoit la commande et celui où le livreur est supposé arriver, on a dix minutes", précise Franck Fauquenoy, gérant de l'enseigne Bagelstein dans le centre-ville. Des cadences faisables pour les employés, mais il suffit d'un coup de chaud pour créer quelques inquiétudes ... "Sur deux heures du midi, on peut vendre 200 bagels", précise Marin. "Ça va aller plus vite avec les commandes en ligne."

"En cas de besoin"

Ce service sur téléphone peut-il trouver clientèle à Cherbourg ? "C'est sûr", lance Franck Renault. "Regardez, il suffit qu'il pleuve un peu pour que ma salle soit vide. Les gens ont plutôt envie de commander et de se faire livrer chez eux !"

Pour beaucoup de personnes, l'utilité d'Uber Eats serait "en cas de besoin, selon les situations", mais pour Emmanuelle, qui mange avec son fils Chez Bui, "c'est très bien. J'aime bien partager des plats chez moi, tranquille, avec ma famille ou mes amis", sourit-elle.

"Ce n'est pas sûr que j'utilise l'application à Cherbourg", juge un jeune Cherbourgeois. "J'habite dans le centre, je vais plutôt utiliser mes jambes !"

"Pour ma part, ce sera très rare", ajoute Catherine. "À choisir, je prends le restaurant, c'est entre amis, il y a une ambiance sympathique. Je me vois mal faire la même chose à la maison." Elle s'autorise même une petite comparaison : "C'est comme le cinéma ! Ce n'est pas du tout comparable à un film qu'on regarde chez moi sur un écran moyen !"

Alors, plutôt "comme au restaurant" mais dans le confort de son canapé ? Ou inconditionnels de l'ambiance sur place et du service ? On va pouvoir se faire une idée à Cherbourg, dès ce jeudi 25 avril.

Choix de la station

France Bleu