Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'Aquarium de Paris licencie, faute de visiteurs après les attentats

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

C'est une conséquence économique très concrète des attentats à Paris. A cause d'une très nette baisse de fréquentation depuis le mois de janvier 2015, l'Aquarium du Trocadéro à Paris vient de licencier 5 salariés sur 75.

Le grand bassin de l'Aquarium CinéAqua
Le grand bassin de l'Aquarium CinéAqua © Maxppp - Boris Cassel

Paris, France

En pleine période de vacances scolaires, on pourrait s'attendre à une file d'attente à l'entrée de l'Aquarium, juste à côté de la place du Trocadéro et en face de la Tour Eiffel. Mais il n'en est rien. Quelques familles ou grands-parents sont venus avec leurs petits-enfants, mais il n'y a pas foule. Et c'est comme ça depuis plusieurs mois explique Alexis Powilewicz, à la tête de cet Aquarium : "déjà après les attentats de janvier, nous avons remarqué une baisse de fréquentation de 40%. Mais cela s'est rétabli assez vite, fin mars, au moins pour les familles même si les groupes d'élèves étaient toujours interdits de sortie scolaire. Après les attentats de novembre en revanche on a noté une baisse de 70% et on en ressent encore les effets aujourd'hui".

"Les touristes des autres régions de France ont disparu"

Dans ses statistiques, Alexis Powilewicz a vu disparaître, dit-il, les touristes français qui venaient de province en famille. Même chose pour les touristes italiens, suisses ou belges qui, en voyage à Paris pour la troisième ou quatrième fois, venaient visiter l'aquarium. "Nous sommes une oeuvre de mécénat, nous n'avons aucune subvention, aucun concours public. Alors évidemment on a des problèmes de trésorerie". En plus, le budget consacré à la sécurité a doublé. L'Aquarium vient donc de licencier 5 salariés dans les fonctions "support", secrétariat ou service commercial.

Tous les détails et infos pratiques sur l'Aquarium du Trocadéro à Paris : http://cineaqua.com/index.php/fr/

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu