Économie – Social

L'arrivée tardive du froid a permis de faire des économies à la ville de Tours

Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine jeudi 14 janvier 2016 à 18:27

© Maxppp

Avec la douceur des températures, la consommation énergétique a baissé de 20% pour la ville de Tours au mois de décembre. Soit une économie de 100.000 euros. Chaque année, l'agglomération de Tours dépense 5 à 6 millions d'euros pour chauffer les 600 bâtiments publics.

Le froid fait son retour. Ce vendredi, on attend es températures en dessous de 0 et des maximales qui ne dépasseront pas les 5 à 6°.

Les chaudières sont un peu plus sollicitées de même que les chaufferies des bâtiments publics. La météo clémente de ces derniers jours a permis de faire des économies à la ville de Tours et dans l'agglomération qui compte près de 600 bâtiments à chauffer entre les gymnases, piscines, écoles et autres infrastructures...

Rien que sur le mois de décembre, la consommation énergétique a baissé de plus de 20% sur la ville de Tours. Une économie qui se chiffre à environ 100.000 euros sur les quelques 300 bâtiments qu'il faut chauffer rien que sur la ville de Tours. 100.000 euros ce n'est pas rien sur une facture chauffage qui est estimée cette année à 2,2 millions d'euros. Sur l'agglomération de Tours, le chauffage représente chaque année une dépense d'environ 5 à 6 millions d'euros. C'est l'un des postes budgétaires les plus conséquents.

A la direction énergie de Tours Plus, on dit tout faire pour faire diminuer la facture. Des projets de photovoltaïque sont en cours de même qu'une chaufferie biomasse sur la commune de St Avertin.