Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : 100% solidaire

L'association des maires ruraux remet 1.500 euros à un chef d'entreprise creusois

-
Par , France Bleu Creuse

L'association des maires ruraux de France vient de remettre un chèque de 1.500 euros à Emilien Cuvilliez, chef d'entreprise à Chéniers (Creuse). La somme a été récoltée grâce au fond de solidarité Bouge ton coq. Une bouffée d'air frais pour ce jeune entrepreneur qui a fait les frais du coronavirus.

Emilien Cuvilliez, à la tête d'une entreprise de taxis à Chéniers, vient de recevoir un coup de pouce de "Bouge ton Coq"
Emilien Cuvilliez, à la tête d'une entreprise de taxis à Chéniers, vient de recevoir un coup de pouce de "Bouge ton Coq" - Emilien Cuvilliez

Voilà un coup de pouce qu'Emilien Cuvilliez accueille avec soulagement. L'association des maires ruraux de France vient de donner un chèque de 1.500 euros à cet entrepreneur de Chéniers (Creuse), collectés grâce à la plateforme de financement participatif "Bouge ton coq" qui soutient des projets en milieu rural.

A 25 ans, après un an à peine d'activité en tant que taxi, Emilien Cuvilliez a eu du mal à encaisser le confinement : "Mon activité s'est réduite de 60% en avril. En mars, je n'ai pas eu droit aux mesures d'aide du gouvernement. J'ai du repousser toutes les factures, j'étais dans l'incertitude totale." Sur les conseils d'un proche, le jeune homme se tourne vers l'Association des maires ruraux : "j'ai vu qu'ils proposaient une aide pour les entreprises en difficulté en ruralité, détaille-t-il. J'ai rempli une feuille, j'ai justifié ma demande, et j'ai tout renvoyé avec un bilan comptable".

Je vais pouvoir payer les factures que j'ai repoussées

Trois semaines après avoir formulé sa demande, Emilien Cuvilliez reçoit une réponse positive. C'est le soulagement : "ça va faire du bien à ma trésorerie. Je vais pouvoir payer des factures. 1.500 euros c'est déjà bien pour une petite entreprise comme la mienne." Il est le premier chef d'entreprise creusois à bénéficier du dispositif lancé à l'occasion de la crise sanitaire.

Une plateforme de financement participatif à l'origine des 1.500 euros

Dépuis début avril, la plateforme Bouge ton coq organise une collecte de fond, baptisée "C'est ma tournée", à laquelle peuvent participer les particuliers et les entreprises. Les sommes sont ensuite reversées à l'Association des maire ruraux (AMRF), qui se charge des les distribuer après examen de dossier. Une aide bonne à prendre, selon Jean-Claude Aurousseau, délégué départementale de l'AMRF : "tous les moyens sont bons pour aider nos petites entreprises creusoises. Il ne faut pas hésiter à les demander." Seule condition pour y prétendre : être situé dans une commune de moins de 3.500 habitants.

Emilien Cuvilliez a déjà recommandé l'aide autour de lui : "Il y a un bar-restaurant à l'arrêt depuis la crise sanitaire dans le centre-bourg de Chéniers. J'en ai parlé au patron, peut-être qu'il sera aussi aidé." Mais Jean-Claude Aurousseau le rappelle : "Les sommes sont versées en fonction des dons, on distribuera simplement ce que l'on a". Il appelle donc ceux qui le peuvent à faire un geste et à participer à la cagnotte.

Si vous souhaitez faire un don, rendez-vous sur bougetoncoq.fr et pour ceux qui souhaitent bénéficier de cette aide, vous retrouvez le formulaire sur le site de l'Association des maires ruraux de France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess