Économie – Social

L'association "Les petits débrouillards" placée en redressement

Par Annaïg Haute, France Bleu Armorique, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Breizh Izel, France Bleu Loire Océan et France Bleu Maine lundi 26 octobre 2015 à 5:00

Près de Lyon comme dans l'ouest, les Petits débrouillards vulgarisent la Science
Près de Lyon comme dans l'ouest, les Petits débrouillards vulgarisent la Science © Maxppp - LE PROGRES/VALLAURI NICOLAS

Dans la région, il manque plusieurs centaines de milliers d’euros à l’association de découverte scientifique pour boucler son budget. La décision de justice est passée cet été, mais l'association était jusque là restée discrète sur ses problèmes. Alors que 71000 personnes profitent de ses activités.

Entre 700 000 et 800 000 euros de dette, dans l’Ouest de la France, la branche Grand ouest des « Petits débrouillards » est en difficulté. Ses antennes qui vont de la Bretagne à la Normandie en passant par les pays de la Loire ont donc été placées en redressement.

Victime de retard de versement des subventions

L’un des vice-présidents essaye de relativiser, en expliquant que c'est du au retard de versement des subventions. Louis-Marie Careil justifie ce gigantesque trou dans la trésorerie : "On a un problème de décalage de trésorerie. Avant on touchait les subventions publiques au bout de 6 mois, maintenant il faut attendre au moins un an . C'est lié au fait qu'il y a eu des élections et que les collectivités locales ont moins de dotations, donc eux aussi gèrent leur trésorerie."

200 000 euros de dette

Mais même en comptant sur les subventions, il manque près de 200 000 euros dans les caisses des petits débrouillards du Grand ouest.

Un permanent explique également qu'avec la baisse des dotations aux collectivités, les communes hésitent d'avantage à commander des animations, autant de rentrée d'argent en moins.

Enfin, l'association paye sa réorganisation : elle a essayé de développer son implantation locale en créant des postes, alors qu'elle n'en avait pas les moyens.

Une dizaine de postes supprimée

Les petits débrouillards espèrent tout de même s'en sortir. Le redressement judiciaire devrait permettre l'étalement de la dette, et pour prouver sa bonne volonté *l'association a __*déjà supprimé 10 postes. Plusieurs CDD n’ont pas été renouvelés, et deux personnes ont subi un licenciement économique.

Prochaine échéance, en janvier, la justice fera un point d'étape. Pour savoir si les petits débrouillard pourront continuer à assurer les activités de découverte scientfique qu'ils dispensent à plus de 71 000 habitants de Bretagne, Normandie et Pays-de-la-Loire.