Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L’auberge charcutière : un nouveau concept qui a trouvé sa place dans l’Yonne, à Mailly-La-Ville

-
Par , France Bleu Auxerre

C'est peut-être une solution pour ramener des commerces dans les petits villages de campagne : Une auberge charcutière vient d'ouvrir à Mailly-la-ville, le long du canal du Nivernais. Un projet porté par Greg Teyssier et Adeline Courtois, déjà propriétaires de chambres d'hôtes sur la commune.

Adeline Courtois et Greg Teyssier devant leur auberge charcutière à Mailly la ville
Adeline Courtois et Greg Teyssier devant leur auberge charcutière à Mailly la ville © Radio France - Isabelle Rose

Mailly-la-Ville, France

Depuis l’ouverture fin mai, l'auberge charcutière "Les Coutâs" ne désemplit pas. Une reconversion réussie donc pour Greg Teyssier qui a mis deux ans pour concrétiser son projet. « J’étais prof de musique pendant treize ans au conservatoire d’Auxerre et j’avais envie d’autre chose. Avec Adeline, ma compagne, nous avions acheté à Mailly-La-Ville sans trop savoir quelle activité nous allions proposer. Passionné de cuisine, j’ai donc décidé de passer un CAP de Charcutier- traiteur au CIFA d’Auxerre. Une formation pour adultes de sept mois au cours de laquelle je me suis aussi formé grâce à la maison Marc Colin à Chablis. Et puis on a eu l’idée de ce concept : réunir en un même lieu différentes activités ». Un rayon charcuterie-traiteur où les produits sont fabriqués sur place sans sel nitrité, sans conservateur et sans colorant précise Greg. 

Greg devant son rayon charcuterie - Radio France
Greg devant son rayon charcuterie © Radio France - Isabelle Rose

Fabrication sur place, sans sel nitrité et sans conservateur

L’auberge permet aussi de les consommer sur place et le coin bistrot de prendre un verre. Un lieu de convivialité cher à Adeline qui assure l’accueil et toute la partie administrative. Pour les aider, quatre personnes travaillent à temps partiel à leur côté. Et les clients sont au rendez-vous. « On espère, avec toutes ces activités, créer une vraie dynamique et faire venir les gens toute l'année". De quoi ravir Jeannine Joublin, la maire du village : Nous n’avions plus de café dans le village mis à part le snack vers la rivière qui ne fonctionne que l’été et les gens attendaient l’ouverture d’un lieu où on peut se retrouver toute l’année. »

Un lieu de convivialité toute l'année

Et les premiers chiffres de fréquentation sont prometteurs. Des touristes, à vélo ou qui naviguent en bateau sur le canal du Nivernais, mais aussi une importante clientèle locale ont déjà investi les lieux.

Le couple fourmille d’idées : cet hiver, pour maintenir une clientèle plus locale, des soirées concert, lecture, théâtre, conférence seront à découvrir.

Noter que le couple gère par ailleurs trois chambres d’hôtes, ouvertes depuis deux ans, juste à côté. 

Infos pratiques

  • L’auberge charcutière "Les coûtas" est ouverte tous les jours en été de 7h30 à 21 heures. avec une formule du jour et un menu du jour.
  • Téléphone et renseignements au 06.60.22.80.55.
  • Mail : lescoutas@gmail.com ou sur www.lescoutas.com
Choix de la station

France Bleu