Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'augmentation des tarifs de La Poste passe mal auprès des Manceaux

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

La poste augmente ses tarifs au 1er janvier 2020, + 10% pour les timbres verts et rouges. En dix ans, les tarifs ont doublé. Dans les rues du Mans, la pilule a du mal à passer.

Les timbres verts et rouges vont augmenter de 10% en 2020
Les timbres verts et rouges vont augmenter de 10% en 2020 © Radio France - Alice Kachaner

Il va falloir casser votre tirelire pour envoyer des cartes de bonne année. Comme chaque année, La Poste augmente ses tarifs, à partir du 1er janvier 2020, une lettre prioritaire coûtera 1,16 euros contre 1,05 euros actuellement. Pour rappel, il y a dix ans, cela coûtait deux fois moins cher (58 centimes pour un timbre rouge). Quant à elles, les lettres vertes, celles qui arrivent en 48 heures, passeront de 88 à 97 centimes. 

1,16 euros, c'est trop cher pour un timbre!", s'offusque une retraitée mancelle

Yvette glisse son enveloppe dans la boîte jaune de La Poste. Dans quelques jours, cette lettre destinée à l'assurance maladie lui coûtera 11 centimes de plus : "Pour certains courriers, on n'a pas le choix, on ne peut pas tout envoyer par mail", soupire la septuagénaire. 

Un coup dur pour les entreprises

Cette chef d'entreprise non plus n'a pas le choix. Son agence de voyage privilégie au maximum les mails mais doit envoyer aussi de lourds catalogues par courrier à ses clients. "Cela me coûte plus cher d'envoyer mes catalogues que de les imprimer. Cela représente un budget d'environ 700-800 euros pour ma société. Un catalogue me coûte quatre timbres, deux c'est six timbres, etc. A la fin ça va coûter bonbon!", s'agace la jeune femme. Même si les entreprises bénéficient de tarifs préférentiels, une augmentation de 3,4% est prévue pour 2020 pour les courriers industriels de gestion.

Certains ont recours au système D

Un client sort de l'agence un carnet de timbres à la main. Il a préféré anticiper la hausse des tarifs. "Ce n'est pas grand chose, mais je vais économiser 1,10 euros", souligne-t-il. Il n'y a pas de petites économies non plus pour cette octogénaire qui vit avec 800 euros par mois de pension. "Quand c'est possible, je dépose directement mon courrier au lieu de l'envoyer, même si c'est fatigant de faire des kilomètres à pied à mon âge. Avec ma petite retraite, je suis obligée de tenir mes comptes au millimètre près", explique la vieille dame.

L'an dernier, les volumes du courrier ont encore baissé de 7%. Une érosion qui justifie selon La Poste la hausse de ses tarifs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu