Économie – Social

L’auto-test du dépistage du Sida désormais disponible en pharmacie

Par Thierry Campredon, France Bleu Belfort-Montbéliard mardi 15 septembre 2015 à 8:55

L'autotest du dépistage du Sida
L'autotest du dépistage du Sida © Radio France - France Bleu

Rodolphe Pourtier est pharmacien à Audincourt et président de l'union régionale des pharmaciens de Franche-Comté, il explique l'objectif et les avantages de cet auto-test du VIH.

Les associations l'attendaient avec impatience, il est désormais disponible. L'auto-test de dépistage du VIH, le virus du Sida est en vente sans ordonnance dans les pharmacies. L'objectif est de savoir rapidement si on est contaminé après avoir eu un rapport sexuel à risque.  

"Un test très simple d'utilisation"

Rodolphe Pourtier, pharmacien à Audincourt et président de l'union régionale des pharmaciens de Franche-Comté, ce test est très facile à utiliser *: "entre l'information qui est donnée au client par le pharmacien, la réalisation de ce test et la compréhension du résultat, cela prend au total une *_petite demi-heure"_  explique Rodolphe Pourtier. "Notre objectif est de toucher une population qui habituellement est en marge des circuits sanitaires"

"Aucun test n'est fiable à 100%"

Reste la question de la fiabilité de cet auto-test. Sur cette question, le président de l'union régionale des pharmaciens de Franche-Comté est formel : "aucun test n'est fiable à 100%", tout dépend de la bonne compréhension que les gens ont eu de son mode d'emploi, il faut également que trois mois s'écoulent après le rapport sexuel à risque".

"Le rôle des pharmaciens est avant tout d'informer"

Face à certaines critiques et notamment les liens qui existeraient entre les laboratoires et l'industrie pharmaceutique, Rodolphe Pourtier affirme que le rôle des pharmaciens est avant tout de bien présenter ce test et surtout de bien conseiller, "pour valider les résultats, nous conseillons aux clients de valider les résultats par une prise de sang en laboratoire d'analyse et une prise en charge médicale".   Cet auto-test coûte entre 25 et 29 euros, et n'est pas remboursé par la sécurité sociale

3 Questions à Rodolphe Pourtier