Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'éco-conduite dans l'Yonne pour économiser le carburant qui flambe

mercredi 7 novembre 2018 à 17:38 Par Denys Baudin et Bruno Blanzat, France Bleu Auxerre

En un an, le prix de l'essence a augmenté de 15% et celui du gazole d'environ 23%. A environ 1,51 euro en moyenne, c'est du jamais vu pour le gazole depuis le début des années 2000. Et les transporteurs routiers sentent passer cette augmentation. L'éco-conduite permet de faire des économies.

hausse des carburants
hausse des carburants © Maxppp - photo d'illustration

Auxerre, France

La hausse des carburants représente 60 000 euros en plus par mois pour les transports Paret à Saint-Maurice-Tizouaille (Yonne), par exemple. Une partie de cette augmentation est donc répercutée sur la facture pour le client.  D'où l'importance de l'éco-conduite. Les chauffeurs sont désormais formés tous les cinq ans pour apprendre à rouler en consommant moins. 

"On est passé de 40 litres au 100 à 26 litres" - Richard, routier dans l'Avallonais

Et c'est efficace selon un routier avallonais, Richard, qui effectue 600 km par jour au volant de son camion : "Cela fonctionne même très bien. On faisait du 40 litres au 100 il y a une dizaine d'années, d'accord les moteurs ont un peu évolué mais maintenant on peut arriver à des 26, 27 ou 28 litres au 100 avec une belle éco-conduite, en roulant moins vite, en étant dans l'anticipation . Il faut s'adapter on a pas le choix. On perd un peu de temps parce que l'on va moins vite mais on arrive à faire notre travail. _On est moins stressé._"

On roule moins vite et on est moins stressé

"L'augmentation du gazole coûte 15 000 euros en plus par mois à l'entreprise" - Michel Paret 

Michel Paret, lui, a fait son calcul en deux secondes : " Par semaine  c'est de l'ordre de 15 000 euros." Voilà ce que coûte en plus, par rapport à l'année dernière, le gazole que le patron des Transports Paret à Saint-Maurice-Tizouaille met dans ses soixante-dix camions. 

Chacun tente donc de réduire la facture : Jean-Philippe Julien est le patron de SVB Distribution à Chitry avec dix camions qui parcourent l'Europe : " Au lieu de faire cinquante kilomètres de crochet pour rentrer au dépôt et pouvoir rentrer à leur domicile après, je leur fait continuer la route pour éviter les kilomètres parasitaires."

Les conducteurs dorment donc dans leur camion, sur le bord de la route, ce qui conduit à d'autres problèmes souligne Jean-Philippe Julien : " Il faut _surveiller les vols de gazole_, j'en ai eu deux dernièrement." 

Et puis, il y a l'éco-conduite. Les conducteurs de Michel Paret sont invités à rouler plus cool : "Plus calmement, ils anticipent beaucoup plus." Mais le résultat n'est pas toujours là selon Jean-Philippe Julien : "Il va falloir que je leur fasse une grosse piqûre de rappel, il y a toujours des chauffeurs qui trouvent des bonnes raisons de consommer". 

Appliquer une taxe gazole aux clients 

Ce qui n'arrange pas les patrons qui doivent répercuter une partie de la hausse du carburant sur la facture de leur client : "Nous appliquons une taxe gazole, une hausse variable selon le court du carburant, sinon dans les trois mois vous avez mangé votre trésorerie"

Et ce n'est pas fini, le litre de gazole augmentera encore de 6,5 centimes d'euros début janvier.

L'éco-conduite pour faire des économies

Saint-Maurice-Tizouaille, dans l'Yonne - Radio France
Saint-Maurice-Tizouaille, dans l'Yonne © Radio France - Denis Souilla