Économie – Social

L'effet e-commerce au Pays Basque

Par Jacques Pons, France Bleu Pays Basque lundi 10 octobre 2016 à 6:00

e-commerce
e-commerce © Getty

Qui n'a pas son site internet n'existe pas ! Le web est devenu indispensable pour se rendre visible et accroitre son chiffre d'affaire. Dossier France Bleu Pays Basque ce lundi.

Selon la fédération du e-commerce et des ventes à distance, les achats sur internet ne cessent de croitre en France. L'an dernier le commerce électronique a augmenté de plus de 14%. Les chiffres donnent le vertige. En 2015, les Français ont dépensé plus de 64 milliards d'euros sur internet ! Le nombre de transactions est passé de 700 millions en 2014 à 855 millions en 2015 ! 19% de hausse.

Au Pays Basque on est de plus en plus net !

Les plus vieilles maisons du Pays Basque plongent à leur tour dans le web. Au forum de Bayonne la société Dulong est spécialisée dans la papeterie depuis...100 ans! Son site dulong.fr lancé il y a deux ans effectue son bonhomme de chemin. Il représente aujourd'hui plus de 20% du chiffre d'affaire de cette société. Le chocolatier Daranatz (fondé à Bayonne en 1890) se lance aussi sur le net. Attention ! ce site est ultra périlleux pour ceux qui ne peuvent résister à la pâtisserie !

Le site d'une maison Bayonnaise de 125 ans d'âge ! - Radio France
Le site d'une maison Bayonnaise de 125 ans d'âge ! © Radio France - Jacques Pons

Certains ont joué les pionniers

C'est le cas de la maison Oteiza. Cette institution de la vallée des Aldudes à plus d'une heure de la côte s'est lancée en 1987. Elle vend des produits de charcuterie à base de jambons de porc basque, saucissons, pâtés de tous types.

La race de porc Kintoa redécouverte et sauvée par la société Oteiza - Radio France
La race de porc Kintoa redécouverte et sauvée par la société Oteiza © Radio France - Jacques Pons

Oteiza s'est d'abord fait connaitre dans les salons avant de constituer un précieux carnet de 15 000 clients grâce à la vente par correspondance. Le premier site internet est crée durant les années 90 par l'un des employés. Une sacré différence avec la 4ème et dernière version !

Le site internet c'est une nouvelle boutique pour nous. Il faut renouveler la vitrine et donner envie d'acheter — Catherine Oteiza

Le site est comme une boutique, il faut donner envie d'acheter - Catherine Oteiza

En 29 ans la société de salaisons Pierre Oteiza a ouvert 10 magasins en France. Le site internet représente environ 10% du chiffre d'affaire selon sa responsable Joana Esponde. Sa marge de progression ne cesse de s'accroitre.

Grosse progression d'activité du site internet de la société Oteiza depuis 2014 selon Joana Esponde

Le site des salaisons Oteiza - Radio France
Le site des salaisons Oteiza © Radio France - Jacques Pons

Innovant: un drive bio à Mauléon !

L'innovation ne touche pas que la vallée des Aldudes. Encore plus loin de la côte basque, à deux pas du Béarn, un vent nouveau souffle à Mauléon, capitale de la province de Soule. C'est dans cette petite ville de 3000 habitants qu'Aurélie Lartigues a lancé un drive bio ! Et ça marche ! Le site internet Xibero bio a requinqué la clientèle de ce magasin et le concept de vente de proximité.

xibero bio à Mauléon - Radio France
xibero bio à Mauléon © Radio France - Jacques Pons

C'est quelque chose qui n'est pas du tout répandu dans le monde du bio ! — Aurélie Lartigues

Le site a changé la clientèle de xibero bio

Quand les "pure players" reviennent au terrain

Les gens nous découvrent par les recettes. Ce sont elles qui les fidélisent — Loïc Rossignol, président de meilleurduchef

Qui se doute qu'au Pays Basque se trouve une star du e-commerce ? Le numéro un français de la vente internet d'ustensiles et produits pour nos cuisines. "le meilleur du chef.com" est ce qu'on appelle un "pure player", autrement dit, une société qui a construit sa croissance et sa notoriété grâce à internet. Implantée à Bassussary "le meilleur du chef.com" vend partout en France et à l'étranger (12% de son activité).

Le site meilleurduchef.com - Radio France
Le site meilleurduchef.com © Radio France - Jacques Pons

100 000 internautes visitent Meilleur du chef.com tous les jours ! La société expédie 60 000 colis par an. Son chiffre d'affaires: 5 millions 200 000 euros l'an dernier. Meilleur du chef vise les 6 millions d'euros cette année. Le site a été lancé il y a 15 ans sur le net. Aujourd'hui, à Bassussary la société vient d'inaugurer (la semaine dernière) un laboratoire de cuisine pour son public d'amateurs.

La génèse et les nouveaux défis de "meilleur du chef.com" par son créateur, Loïc Rossignol

15 ans après sa création le site Meilleur du chef en est à sa 5ème version ! Car l'esthétique d'internet ne cesse d'évoluer et avec elle les besoins des utilisateurs.

Internet c'est plusieurs métiers — Loic Rossignol

Internet: ce qui a changé en dix ans, par Loic Rossignol

On change de cap aussi chez Tendances deco

le site dragees.fr - Radio France
le site dragees.fr © Radio France - Jacques Pons

D'autres sociétés nées sur internet amorcent également un tournant progressif vers le commerce traditionnel. C'est le cas par exemple de Tendances Déco à Lahonce. Derrière cette base logistique sur la rive gauche de l'Adour on découvre 7 sites internet ! Le plus important dragees.fr (3 à 5000 visites/jours) mais aussi anniversaire-enfants.fr, bapteme.fr, decoration-anniversaire.fr, deco-table.eu, mariage-discount.fr et enfin mariage-deco.com Au total, 30 000 références sont proposées aux internautes qui cherchent des idées décoration pour le baptême du petit(e), sa communion, son anniversaire, son mariage ou des déguisements.

Il y avait une réelle demande pour les décoration des lieux de cérémonies et de réception — Philippe Montaulieu, co-créateur de Tendance déco

Mais là aussi, comme pour Meilleur du chef.com, le discours 100% internet s'est infléchi. Tendances deco a ouvert deux magasins au Pays Basque dont "Magic Fêtes" à Bayonne (zone du forum) en 2014.

Les cibles multiples des 7 sites de Tendances déco par son directeur Philippe Montaulieu

Partager sur :