Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'emploi à domicile en plein boom en Limousin

jeudi 9 novembre 2017 à 18:12 Par Nathalie Col, France Bleu Limousin

La fédération nationale des particuliers employeurs a organisé une réunion avec des élus et professionnels du secteur ce jeudi à Limoges, pour évoquer l'avenir de l'emploi à domicile. Selon eux les besoins vont doubler d'ici 10 ans, il faut donc développer la formation et revaloriser ces métiers.

Une aide à domicile fait le ménage chez une personne âgée (photo d'illustration)
Une aide à domicile fait le ménage chez une personne âgée (photo d'illustration) © Maxppp - François Destoc

Limousin, France

La Nouvelle-Aquitaine est la troisième région française où l'on compte le plus d'emplois à domicile, derrière les Pays de la Loire et la Normandie. Un poids économique important que l'on retrouve notamment en Haute-Vienne avec 24.000 personnes exerçant un emploi à domicile et en Corrèze où elles sont un peu plus de 15.000. Et ça va nettement grimper prédit la Fédération des particuliers employeurs de France qui organisait une réunion à Limoges hier. Selon sa présidente "Marie-Béatrice Levaux "les besoins vont doubler dans les dix prochaines années."

Des emplois non délocalisables

Dans la grande majorité des cas, les employés à domicile s'occupent de personnes âgées ou dépendantes. Vu la moyenne d'âge en Limousin et la politique de maintien à domicile le plus longtemps possible, c'est notamment là que la demande va encore s’accroître. Une bonne nouvelle sur le plan économique, puisque ces emplois ne sont pas délocalisables, mais c'est aussi un vrai défi vu l'image souvent peu attractive de ces métiers.

La fédération des particuliers employeurs veut redorer l'image de ces métiers

Le principal enjeu est de valoriser l'emploi à domicile, notamment le métier d'assistants de vie dont les missions sont multiples puisque ça va du simple ménage chez des personnes âgées ou dépendantes, jusqu'à des petits gestes de soins. Il faut aussi développer la formation, via notamment les relais d'assistants de vie qui sont mis en place progressivement en Limousin. Il proposent des rencontres entre professionnels, des séances de formation continue et sont très appréciés selon Nadine Cahu qui gère le service mandataire d'aide à domicile, au centre intercommunal d'action sociale des Monts de Châlus.

Les vocations d'assistante maternelle sont aussi en perte de vitesse

L'espoir c'est d'avoir de plus en plus de professionnels, mieux formés et mieux dans leurs baskets. Un enjeu qu'on retrouve aussi pour l'accueil des jeunes enfants. Les assistantes maternelles sont en voie de disparition s'alarme Dominique Troudet, le directeur de la CAF de la Haute Vienne. "On va le prendre en pleine tête dans quelques mois ou quelques années. On est sur une moyenne d'âge qui est proche, voire qui dépasse les 50 ans et il y a un manque de renouvellement." Il déplore un manque de prise en compte de cette problématique majeure par les pouvoirs publics. Et le temps presse car dans le nord de la Haute-Vienne notamment, on manque déjà d'assistantes maternelles autant que d'assistants de vie.