Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'emploi se porte bien en Savoie, mais...

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Pôle Emploi recense 19.000 demandeurs d'emploi en Savoie, soit un taux de chômage de 6,7 %. C'est deux points de moins que la moyenne nationale ! Mais tout n'est pas rose.

La montagne vivier d'emplois en pays de Savoie
La montagne vivier d'emplois en pays de Savoie © Maxppp - PHOTOPQR/LE DAUPHINE/MAXPPP

Dans son tout dernier bilan 2018, Pôle Emploi ne cache pas que la Savoie est un département privilégié, avec un taux de chômage deux points en dessous de la moyenne nationale ! Il a même baissé d'un demi point en un an.   

39 000 Savoyards ont retrouvé une activité l'an dernier

Mais derrière ce dynamisme économique de la Savoie, on note quelques bémols. Certains secteurs peinent à recruter : le transport, les Epadh, le BTP... Secteurs sous tension souvent mal payés. Revers de la médaille du faible taux de chômage , les offres qui restent concernent les gens très qualifiés. Il y a aussi des problèmes de déplacement entre vallée et montagne, ainsi qu' un logement au prix parfois rédhibitoire.    

Disparités géographiques, inégalités des demandeurs selon l'âge et le quartier

Le bassin "Chambéry-Montmélian-Aix-les-Bains" a un taux de chômage supérieur (7%) contrairement à la Maurienne (6%), loin de l'image négative de sa démographie décroissante. Les jeunes sans baccalauréat sont les priorités des politiques de l'emploi et pour eux le chômage baisse (- 3,2 %). Mais pour les autres, le tableau est moins rose. 

Le chômage des Savoyards âgés de plus de 45 ans (les "séniors" !) augmente : +1 , 3 %. Cette catégorie est la plus importante, elle concentre un quart des demandeurs d'emplois. Salaires trop élevés ? Jeunisme ambiant ? Les patrons ne se battent pas pour les embaucher.   Ceux qui perçoivent le RSA également sont en forte hausse : + 4, 6 % en un an.

Autres sacrifiés de la belle santé économique de la Savoie : les habitants des quartiers comme Chambéry le Haut ou le Biollay, quartier Marlioz à Aix ou Val des Roses à Albertville. Quand on est issu de ces quartiers en difficulté, on se heurte à l'adresse qui figure sur le CV et qui rebute des employeurs, Pôle Emploi le confesse. D'ailleurs, ça ne doit rien au hasard, beaucoup d'entre eux trouvent un job lors de la semaine de l'emploi ou sur des salons , lors des rencontres directes "chômeur-employeur", sans CV.

Comment faire mieux en 2019 ?

Qui recrute ? Sur le podium, la restauration, les hôtels et l'hébergement, le tourisme, le nettoyage des bâtiments les téléphériques et remontées mécaniques. La variable "saisonniers" est énorme. Sur la zone de Moûtiers-Albertville, le nombre de demandeurs chute de moitié après le 15 décembre, le temps de la saison. De 3.000 à 1.500 !

Comment aller chercher ceux qui restent inscrits, les 19.000 qui cherchent un CDI ? Ce qui fonctionne particulièrement, ce sont les opérations telle que la semaine de l'emploi ou le forum des saisonniers d'Albertville. 40 % des reprises d'activités ont eu lieu dans ce genre d'événements. 

L'industrie embauche
L'industrie embauche - UGITECH

Une équipe de six agents développe le recrutement par simulation. D'abord réservée aux grosses sociétés, la méthode va être étendue cette année pour satisfaire les besoins des petites entreprises de Savoie. Des fiches de postes sont rédigées et à Pôle Emploi, en atelier, on voit qui s'en rapproche, à travers des exercices qui peuvent aller jusqu'à manipuler des cubes pour mesurer votre degré de dextérité. Le savoir-être est plus important que les diplômes. Ensuite, les meilleurs candidats sont proposés à l'entreprise. Dans 9 cas sur 10, le recrutement par Pôle Emploi réussit.  

Enfin il y a la formation : 600 millions d'euros sur quatre ans pour l'Ain et la Savoie, gérés directement par Pôle Emploi depuis que la Région s'est désengagée. La cible de ces crédits est le demandeur dépourvu de baccalauréat.

Le contrôle de la recherche d'emploi

Méthode décriée, le contrôle de la recherche d'emploi est un autre levier. Pôle Emploi tempère : "Sur ces contrôles aléatoires, en Auvergne Rhône Alpes, seuls 12 % ont abouti à des sanctions", et les trois quarts parce que les personnes zappaient tous les rendez-vous, et non pas parce qu'ils ont refusé une offre bidon. Le directeur de Pôle Emploi Savoie insiste : "C'est avant tout pour dynamiser la recherche, pas pour la sanctionner."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess