Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L’énergie du vent se renforce dans le Cap Corse

-
Par , France Bleu RCFM

Le parc éolien du Cap Corse se modernise. Deux ans après la date prévue EDF ouvre un grand chantier entre Ersa et Rogliano pour remplacer les éoliennes installées il y a 20 ans. Moins nombreuses, plus éloignées des habitations et plus puissantes, cette fois elles semblent mieux acceptées localement.

Dans le Cap Corse, sur les communes d'Ersa et Rogliano, les éoliennes installées il y a 20 ans vont être remplacées d'ici la fin 2022
Dans le Cap Corse, sur les communes d'Ersa et Rogliano, les éoliennes installées il y a 20 ans vont être remplacées d'ici la fin 2022 © Maxppp - Gérard Baldocchi

18 mois de terrassement, fondations, remplacement du câble réseau et des turbines pour 13 éoliennes au lieu de 20, il s'agit d'un chantier majeur pour le Cap Corse. Plus modernes, moins bruyantes, plus éloignées des habitations aussi et surtout plus puissantes avec une capacité de 12MW c’est à dire 22 600 MWH/an, elles produiront 1,5 fois l’ancien volume couvrant ainsi les besoins électriques de 15 000 habitants à savoir le double de la population de la communauté de communes du Cap Corse. 

Des retombées économiques directes pour les communes

Les éoliennes assurent des retombées économiques directes pour les communes concernées, entre 45 000 et 90 000 par an dans le Cap Corse
Les éoliennes assurent des retombées économiques directes pour les communes concernées, entre 45 000 et 90 000 par an dans le Cap Corse © Maxppp - Gérard Baldocchi

Il s’agit d’un chantier de 16 km d’Ersa à Luri pour un montant total de 18 millions d’euros et une mise en service fin 2022 mais aussi des retombées économiques directes pour les collectivités notamment à travers les loyers et taxes perçues, 45 000 euros annuels pour Rogliano, le double pour Ersa compte tenu de l’implantation des structures « soit le tiers du budget » explique le maire de la commune Thomas Micheli selon qui « les gens se sont habitués »

Thomas Micheli, maire d'Ersa

Avec le maire de Rogliano, Patrice Quilici, il dit également avoir beaucoup insisté auprès d’EDF pour que des entreprises locales soient privilégiées « à compétences égales » et ainsi augmenter les retombées économiques sur place. 

Des débuts difficiles

Si le projet semble désormais accepté localement, selon Patrice Quilici cela n’a pas toujours été le cas et l’élu se souvient des « critiques et des craintes compréhensibles des populations » dans les années 2000.

Patrice Quilici, maire de Rogliano

Une opération qui enfin selon EDF « contribuera aussi aux objectifs de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) de la Corse qui prévoit une augmentation de 38 % de la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables d’ici 2023 », actuellement ces énergies dites vertes représentent 33% de la production insulaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess