Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements maintenus en vigilance rouge, 53 en orange
Dossier : Coronavirus Covid-19

L'enseigne nordiste Camaïeu placée en redressement judiciaire

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Coup dur pour l'industrie textile nordiste : l'enseigne Camaïeu, basée à Roubaix, a été placée en redressement judiciaire. La crise sanitaire a durement impacté ses résultats avec une baisse de chiffre d'affaires de 95% ; la société n'a pas obtenu de prêt garanti par l'Etat.

L'enseigne compte environ 900 boutiques dans le monde entier.
L'enseigne compte environ 900 boutiques dans le monde entier. © Maxppp - Sébastien Jarry

L'entreprise de textile nordiste Camaïeu - qui emploie 3900 salariés en France et 450 à son siège de Roubaix - a été placée ce mardi en redressement judiciaire. Une audience se tenait au tribunal de commerce de Lille. L'entreprise subit en effet de plein fouet les effets de la crise du coronavirus

Sur les 832 magasins que compte l’enseigne dans le monde entier, 800 ont fermé pendant au moins deux mois à cause de la crise sanitaire. Ce qui veut dire une perte de 95% du chiffre d’affaires pour Camaïeu - 162 millions d’euros précisément.

Crainte d'un plan social

Alors comme d’autres entreprises françaises ces dernières semaines, l’enseigne basée à Roubaix a sollicité un PGE, un prêt garanti par l’Etat. Mais en vain : ce prêt a été refusé. Il faut dire que l’entreprise n’a pas le profil idéal : sa holding sort d’un plan de sauvegarde et d’une recapitalisation. Alors malgré l’arrivée de nouveaux actionnaires et le plan de transformation entamé à l’automne, la bouée de sauvetage espérée n’a pas été accordée. 

Les administrateurs nommés par la justice vous donc évaluer la situation et faire des propositions avec notamment l’éventualité d’un plan social. "En général quand une entreprise réclame un redressement judiciaire, c'est pour entamer une restructuration en profondeur" redoute Thierry Siwik, délégué CGT chez Camaieu. "Donc il pourrait y avoir une restructuration au siège de Roubaix". 

La période d’observation de Camaieu devrait durer au moins 6 mois. Après Naf-Naf et La Halle, c'est une nouvelle enseigne française de prêt-à-porter en redressement post-coronavirus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess