Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social

L'entrepôt landais de la Montoise du Bois ferme ses portes, quatre postes sont supprimés

lundi 28 janvier 2019 à 3:57 Par Marie Roussel, France Bleu et France Bleu Gascogne

A Saint-Avit, l'entrepôt de la Montoise du Bois va fermer ses portes le 31 mars 2019. Le local est mis en vente sur Le Bon coin depuis décembre dernier. Cette fermeture s'inscrit dans le cadre d'une restructuration de la société. Sur les 58 employés, quatre postes vont être supprimés.

Le magasin d'usine de la Montoise du Bois ferme ses portes le 31 mars 2019.
Le magasin d'usine de la Montoise du Bois ferme ses portes le 31 mars 2019. - Google Maps

Mont-de-Marsan, France

Le local de la Montoise du Bois à Saint-Avit est en vente sur Leboncoin depuis décembre 2018. Le magasin d'usine de la société landaise, dont le siège social se trouve en 1866 à Mont-de-Marsan, fermera définitivement ses portes le 31 mars 2019, provoquant ainsi la suppression de quatre postes. Cette restructuration de l'entreprise et ses difficultés économiques s'expliquent, entre autres, par la crise que connaît la filière bois dans les Landes. Dix ans après la tempête Klaus, le pin landais, la matière première de la Montoise du Bois, est devenue une denrée rare et chère

On se bat " - Isabelle Farbos

Du fait de cette conjoncture difficile, la présidente de la Montoise du Bois, Isabelle Farbos, veut se recentrer sur l'activité historique de l'entreprise landaise : la scierie. Laquelle tourne normalement selon la direction. "A l'heure actuelle, nous n'avons pas eu à ralentir l'activité", assure Isabelle Farbos. 

Le plan d'action prévoit aussi de diversifier l'approvisionnement de la matière première, et de s'ouvrir vers d'autres essences de bois. Pour cela, l'entreprise a fait une demande d'aides au transport auprès de l'Etat. "On se bat, ça je peux vous le dire", déclare la présidente de la Montoise du Bois, insistant ensuite sur l'innovation de l'entreprise. Bataille que l'entreprise va mener au moins pendant trois ans. En effet, l'offre ne se stabilisera pas avant 2022-2023 selon Isabelle Farbos.