Économie – Social

L'entreprise Brisson à Pineuilh est sauvée

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde vendredi 13 juin 2014 à 19:04

Entreprise de conditionnement de pruneaux (illustration)
Entreprise de conditionnement de pruneaux (illustration) © Maxppp

Le tribunal de commerce de Libourne a choisi un repreneur pour l'entreprise spécialisée dans le pruneau. 40 des 70 emplois vont être préservés. Les salariés se disent satisfaits.

Une catastrophe sociale évitée en Pays Foyen, dans l'est de la Gironde. L'entreprise de conditionnement de pruneaux Brisson située à Pineuilh est sauvée de la disparition. Le tribunal de commerce de Libourne a choisi un repreneur, ce vendredi. Cela va permettre de conserver 40 emplois sur 70. L'entreprise Brisson, le plus gros employeur privé dans ce secteur de la Gironde déjà lourdement sinistré, avait été placée en liquidation judiciaire en janvier dernier. Le repreneur est le fruit d'une alliance entre le transformateur Coufidou et Euro Ethnic Foods , filiale du groupe de distribution alimentaire Agidra. Son offre garantit la pérennité de l'entreprise. Gros soulagement pour Christophe Gonzalez, l'un des leaders du combat  pour la survie de Brisson.

"Après cinq mois d'efforts, on est très satisfaits. Il y a une vrai projet industriel et un investissement financier sur trois ans."

Florent Boudié, le député socialiste du Libournais et du Pays Foyen veut en profiter pour promouvoir une proposition de loi. L'idée est, après une liquidation judiciaire, de privilégier le sauvetage des emplois.

"Il faut changer le loi de 2005. Quand on a passé la phase de redressement, c'est ensuite la mise aux enchères de la société et le plus gros chèque l'emporte. Il faut que ce soit le critère d'emploi qui prédomine." 

40 postes sont donc sauvés sur 70 pour l'entreprise de conditionnement de pruneaux Brisson à Pineuilh.

Partager sur :