Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mondial 2018 de football

L'entreprise drômoise Manufêtes se prépare depuis des mois pour équiper les supporters de la Coupe du monde

vendredi 6 juillet 2018 à 2:48 Par Sonia Ghobri, France Bleu Drôme Ardèche

Spécialisée dans la fabrication de drapeaux, l'entreprise Manufêtes, à Mercurol (Drôme) est tournée depuis des mois vers le mondial de football.

L'atelier de couture de l'entreprise Manufêtes, à Mercurol (Drôme)
L'atelier de couture de l'entreprise Manufêtes, à Mercurol (Drôme) © Radio France - Sonia Ghobri

Mercurol, France

L'entreprise Manufêtes basée à Mercurol dans la Drôme et spécialisée dans la confection de drapeaux depuis 1930, est prête depuis des mois pour la Coupe du monde 2018.  Désormais habitué à ce type d'événement, le dirigeant de l'entreprise familiale, Benjamin Robert a tout anticipé : "nous avons beaucoup rempli les stocks en décembre et janvier, c'est une période creuse pour notre entreprise, et nous avons continué à les alimenter petit à petit".  

"Les commandes s'étaient tassées pendant les matchs de poules, tout le monde avait son drapeau mais il y a eu un relent d'intérêt pour l'équipe de France après la victoire contre l'Argentine" - Benjamin Robert, PDG de Manufêtes

Les commandes ont commencé à affluer dès le mois de février. L'entreprise a connu un petit répit pendant la phase de poules mais la qualification de l'équipe de France en quarts de finale a bien relancé l'activité : "ça sonne, les mails arrivent en flux, c'est un peu la course mais nous parvenons à bien gérer la demande", explique Benjamin Robert. 

200 à 300 drapeaux sont fabriqués tous les jours 

Les couturières qui ont pour certaines plus de trente ans d'expérience, confectionnent entre 200 et 300 drapeaux par jour. C'est deux fois plus que l'an dernier à la même époque. Le seul gros événement est le 14 juillet. 

Le mondial représentent un gros enjeux pour Manufêtes. Le PDG de l'entreprise estime que l'événement sportif fera augmenter son chiffre d'affaires habituel d'environ 15% : "soit environ 150 000 euros de plus par rapport à une année sans mondial".  Benjamin Robert suit donc les matchs de l'équipe de France avec beaucoup d'attention : "en 1998, il y avait une très longue queue devant notre boutique pour acheter des drapeaux bleu, blanc, rouge"

Le drapeau reste le produit phare mais l'entreprise s'est diversifiée : fanions, t-shirts, casquettes, kit de maquillage, sifflet, guirlandes ... Elle propose tout l'attirail du parfait supporter.