Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'entreprise ligérienne Lactips ne cesse de grandir

dimanche 29 juillet 2018 à 5:13 Par Mélodie Viallet, France Bleu Saint-Étienne Loire

L'entreprise installée à Saint-Jean-Bonnefonds près de Saint-Étienne dans la Loire fabrique du plastique à base de protéines de lait. Née il y a quatre ans elle ne cesse de se développer. Elle vient d'inaugurer sa première ligne de production.

Lactips fabrique des granulés de plastique issu de protéines de lait.
Lactips fabrique des granulés de plastique issu de protéines de lait. © Radio France - Mélodie Viallet

Saint-Jean-Bonnefonds, France

Tout va bien et même très bien pour Lactips. L'entreprise installée à Saint-Jean-Bonnefonds près de Saint-Etienne fabrique du plastique issu de protéines de lait. Ce plastique est biodégradable, il va par exemple servir à emballer vos tablettes de produits pour lave-vaisselle. Vendredi 13 juillet, elle a inauguré sa première ligne de production pour commercialiser son plastique innovant de façon industrielle. 

Sa première ligne de production pour commercialiser son plastique innovant de façon industrielle.  - Radio France
Sa première ligne de production pour commercialiser son plastique innovant de façon industrielle. © Radio France - Mélodie Viallet

Un vrai succès "made in Loire"

Une entreprise née il y a quatre ans, de la rencontre d’une industrielle Marie-Hélène Gramatikoff et d’un universitaire Fréderic Prochazka, chercheur à l'Université de Saint-Étienne. Ce dernier a inventé un plastique inédit. "Nous sommes les seuls à créer ce plastique biodégradable et issu de la protéine de lait dans le monde entier. Nous l’avons créé ici dans la Loire et nous allons le produire ici également" précise très fière Marie-Hélène Gramatikoff qui est aujourd’hui la directrice et cofondatrice de Lactips. 

Une nouvelle usine dans la vallée du Gier

En quatre ans, l’entreprise est passée de trois à 32 emplois. Et ce n'est que le début, explique  Marie-Hélène Gramatikoff : "Nous allons créer une usine dans la vallée du Gier. Une usine de 2500 mètres carrés avec une ouverture prévue fin 2019".  

En attendant la nouvelle usine avec à la clef une dizaine d'emplois supplémentaires, Lactis devrait produire sur sa nouvelle ligne de production à 440 tonnes de granulés de son super plastique l'année prochaine. Pour l’instant, on sait pas encore ou sera implanté l'usine dans la vallée du Gier. 

Lactips qui veut aussi se développer dans le milieu de l'agroalimentaire car son plastique est comestible. On peut imaginer des barres de céréales ou on pourra manger la barre avec son emballage par exemple.