Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'entreprise vosgienne Labellemontagne se lance dans la construction d'un téléphérique en Belgique

lundi 6 novembre 2017 à 18:57 Par Marie Roussel, France Bleu Sud Lorraine

Le savoir-faire vosgien de l'entreprise Labellemontagne s'exporte en Belgique, à Namur. La société bressaude y a remporté un appel à projet pour construire un téléphérique. Elle a commencé la phase d'étude. Le projet doit permettre à la société de se diversifier dans d'autres secteurs.

C'est l'entreprise bressaude Labellemontagne qui a remporté l'appel à projet en juin dernier.
C'est l'entreprise bressaude Labellemontagne qui a remporté l'appel à projet en juin dernier. - Ville de Namur

La Bresse

Il reste encore de la paperasse administrative à signer mais c'est désormais officiel : l'entreprise vosgienne Labellemontagne a commencé la phase d'étude pour construire un téléphérique dans la ville belge de Namur. La société bressaude, spécialisée dans l'aménagement des stations de ski, a remporté l'appel d'offre en juin dernier. Elle a été choisie pour mener le projet de construction puis l'exploitation, en collaboration avec deux autres entreprises. Le permis de construire sera délivré au printemps prochain.

Rayonner en France et en Europe

Quelles vont être les retombées économiques pour la société ? "Il faut relativiser, cela reste un télécabine, c'est un million d'euros de chiffre d'affaires de prévu pour Labellemontagne", nuance le PDG Jean-Yve Remy. Dans les Vosges, la conception du téléphérique ne va pas créer de nouveaux emplois. En revanche, l'entreprise va pouvoir se diversifier et étendre son rayonnement économique, en France mais aussi en Europe.

C'est un premier pas de diversification et on compte, dans l'avenir, sur le fait qu'on puisse avoir d'autres opportunités. Si on arrive à relever le challenge avec succès ; je pense qu'on aura d'autres opportunités ailleurs, en France ou en Europe d'ailleurs." - Jean-Yves Remy

La mise en service du téléphérique est prévue pour septembre 2019.