Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

L'épicerie solidaire de Frontignan cherche des bénévoles

-
Par , France Bleu Hérault

Les volontaires de l'épicerie solidaire de Frontignan (Hérault) sont à la recherche d'une dizaine de nouveaux bénévoles. Ils seront notamment chargés de conduire les véhicules transportant les produits vendus à bas prix dans cette supérette caritative et d'accueillir les personnes en difficulté.

Claudie Minguez, première adjointe, Michel Arrouy, vice-président su CCAS de Frontignan et Marion Rougas, coordinatrice de l'espace Muhammad Yunus
Claudie Minguez, première adjointe, Michel Arrouy, vice-président su CCAS de Frontignan et Marion Rougas, coordinatrice de l'espace Muhammad Yunus © Radio France - Elise Gilles

Frontignan, France

Pas de vacances pour les bénévoles de l'épicerie solidaire de Frontignan. Même pendant l'été, alors que le petit magasin ferme pour un mois, l'équipe de volontaires s'active pour préparer le déménagement dans de nouveaux locaux, puisque la zone où est installé l'espace Muhammad Yunus va être entièrement rénovée. Mais les bénévoles auraient bien besoin d'aide. Ils sont aujourd'hui à la recherche d'une dizaine de nouveaux volontaires.

Comme l'explique Marion Rougas, coordinatrice de l'espace Muhammad Yunus, "les bénévoles, ici, sont très importants. La personne qui vient faire ses courses ne vient pas juste faire ses courses, mais peut y trouver une oreille, une écoute. Le fait d'être un peu plus nombreux nous permet de développer ce côté là."

Marion Rougas, coordinatrice de l'espace Muhammad Yunus.

Les nouveaux bénévoles auront donc plusieurs missions et seront notamment chargés de conduire les véhicules transportant les produits vendus dans l'épicerie, et de décharger et trier ces derniers. Ils seront aussi mobilisés pour l'accueil des clients. 

Une seule condition pour rejoindre l'équipe : être disponible au moins deux heures par semaine. 

Pour Michel Arrouy, adjoint au maire chargé des affaires sociales et vice-président du CCAS de Frontignan, cet espace est synonyme d'une vraie volonté d'aider les personnes en situation précaire tout en leur assurant du respect. "Elles viennent et participent à 10 % du panier global donc ce n'est pas de la mendicité, explique-t-il. Ce qu'on voulait, c'est que ces personnes se sentent bien dans cet espace et puissent choisir des denrées de qualité. On avait la volonté de rendre la dignité aux personnes car c'est important : même si l'on est en difficulté, il faut respecter les gens."

Michel Arrouy, maire-adjoint et vice-président du CCAS de Frontignan.

Chaque mois, l'épicerie solidaire permet à plus de 250 personnes de bénéficier de produits à prix bas.

Choix de la station

France Bleu