Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'érosion de la démographie de la Creuse continue

-
Par , France Bleu Creuse
Creuse, France

Le recensement 2018 de l'Insee publié ce mercredi montre une baisse de la population de la Creuse de 0,4% par an en moyenne entre 2010 et 2015. Ce sont plus de 450 creusois en moins chaque année. Une baisse progressive mais constante, principalement liée au vieillissement de la population.

La démographie creusoise continue de baisser au recensement 2017
La démographie creusoise continue de baisser au recensement 2017 © Maxppp - Philippe RIEDINGER

La creuse continue de perdre des habitants. C'est ce qu'on peut retenir de cette étude de l'Insee pour le recensement 2018. Elle s'appuie sur les résultats des années 2010 à 2015 et établit une perte annuelle de population d'environ 0,4% par an, soit en moyenne 450 à 500 personnes en moins dans le département chaque année.

Ces chiffres montrent pourtant un solde migratoire positif, à +0,4%, c'est à dire qu'il y a plus de gens qui s'installent en Creuse que de gens qui en partent. La moyenne est plombée par le solde naturel, le nombre de naissance est trop faible par rapport au nombre de décès. La Creuse a beau être attractive, pour l'instant elle reste un département vieillissant. 

Les petites communes isolées sont les plus touchées

Dans le détail, les plus touchées par ce phénomène sont les petites communes isolées des agglomérations, comme à La Courtine, au sud de la Creuse. Elle cumule une solde migratoire et un solde naturel négatifs (respectivement -0,28% et -0,5%).

Mais la Creuse compte également des territoires dans le vert, notamment les villes en périphéries des principales agglomérations, comme à Sainte-Feyre, champion de la démographie creusoise et ses +1,7% d'habitants par an.

Dans les centres-ville eux-mêmes, c'est stable pour Guéret, mais les autres villes comme Bourganeuf et Aubusson sont en difficulté. La ville des lissiers perd 1,9% de ses habitants chaque année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess